24H du Mans Actualité Sport Auto Vidéos WEC & ELMS

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps : Doublé pour Toyota

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
TOYOTA GAZOO Racing. World Endurance Championship. 6 Hours of Spa. 3rd-6th May 2017. Spa Francorchamps, Belgium.

Seconde manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC à Spa-Francorchamps, répétition avant les 24 Heures du Mans, Toyota Gazoo Racing n’a pas failli dans les ardennes belges, remportant un magnifique doublé, devant Porsche. Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima s’offrent un deuxième succès cette saison avec leur TS050 n°8. La voiture sœur n°7 de Kobayashi/Conway, pourtant plus rapide, se classe à moins de deux secondes. La troisième marche du podium revient à la Porsche 919 Hybrid de Bamber/Hartley/Bernhard. En LMP2, c’est l’Oreca 07 du G-Drive Racing de Pierre Thiriet, Roman Rusinov et Alex Lynn qui décroche la victoire. Chez les GTE, les Ferrari 488 d’AF Corse finissent devant les Ford GT dans la catégorie Pro. Chez les Amateurs, l’Aston Martin Vantage de Dalla Lana/Lamy/Lauda n’a laissé aucune chance à la concurrence.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
TOYOTA GAZOO Racing. World Endurance Championship. 6 Hours of Spa. 3rd-6th May 2017. Spa Francorchamps, Belgium.

LMP1 : Toyota prêt pour Le Mans ?

Toyota est prêt pour l’épreuve mancelle, après la déconvenue de l’année dernière, l’équipe japonaise n’a de cesse de mettre toutes les chances de son côté. Cependant à Spa, seule la 3ème TS050 Hyybrid, la n°9 de Stéphane Sarrazin, Nicolas Lapierre et Yuji Kunimoto, était en config aéro “Le Mans”. Elle finit à la 5ème place derrière les deux Porsche 919 Hybrid qui disposaient comme à Silverstone de leur pack aéro spécial circuit rapide. Après un départ raté ayant entrainé un tout droit, suite à un soucis de freinage, la japonaise n°9 a subit une dégradation des pneumatiques par manque d’appuis aéro.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche LMP Team: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy

Les deux TS050 triomphantes sur le circuit belge étaient équipées du pack aéro à forts appuis. Qu’en conclure ? Que les Porsche ont un avantage pour Le Mans ? Il ne faut pas porter de conclusion trop hâtive car Le Mans est une course à rebondissements et une fois de plus, la gestion des pneumatiques sera la clé du succès. La marque allemande a concédé du terrain sous un Full Course Yellow, avant que la n°2 ne s’arrête, pour remplacer le capot avant suite à un contact avec l’Alpine A470 n°36. Kamui Kobayashi et Mike Conway ont été bien mal récompensé en terminant second derrière le trio en forme de ce début de saison, Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima, pourtant moins rapide. La différence s’est faite dans la gestion des FCY. 30 secondes derrière, Brendon Hartley, Timo Bernhard et Earl Bamber place leur Porsche n°2 sur la 3ème marche du podium, devant la voiture sœur n°1 d’André Lotterer, Neel Jani et Nick Tandy

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche LMP Team: Timo Bernhard, Brendon Hartley, Earl Bamber
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
TOYOTA GAZOO Racing. World Endurance Championship. 6 Hours of Spa. 3rd-6th May 2017. Spa Francorchamps, Belgium.
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
Porsche 919 Hybrid, Porsche LMP Team: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
TOYOTA GAZOO Racing. World Endurance Championship. 6 Hours of Spa. 3rd-6th May 2017. Spa Francorchamps, Belgium.
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
Sebastien Buemi (SUI) and Nicolas Lapierre (FRA) TOYOTA GAZOO Racing. World Endurance Championship. 6 Hours of Spa. 3rd-6th May 2017. Spa Francorchamps, Belgium.

Enfin miracle, l’ENSO CLM P1/01-Nismo de Kraihamer/Rossiter/Webb a été fiable et termine en dernière position des LMP1 et sixième au classement général.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP1

LMP2 : Pôle et victoire pour le G-Drive Racing

Pour ces 6H de Spa-Francorchamps, l’Oreca 07 n°26 du G-Drive Racing de Roman Rusinov, Pierre Thiriet et Alex Lynn a tout simplement été intouchable, réalisant la pôle position et la victoire. Elle termine avec plus d’une minute d’avance sur ses poursuivants, les Oreca 07 n°31 du Vaillante Rebellion de Julien Canal, Nicolas Prost et Bruno Senna et n°38 du Jackie Chan DC Racing d’Ho-Pin Tung, Oliver Jarvis et Thomas Laurent, une nouvelle fois dans les points et sur le podium. Au pied de celui ci, on retrouve la seconde Vaillante Rebellion, la n°13 de Nelson Piquet Jr., David Heinemeier Hansson et Mathias Beche, devant les deux Signatech-Alpines A470 qui ont subi moult problèmes : panne de traction control, contact avec une Porsche 919 Hybrid, risque de panne sèche pour la n°36, tête à queue et un problème de vérin au stand pour la n°35. Derrière, se placent les deux Manor n°24 et n°25 suivit du TDS Racing n°28 et de la seconde voiture n°37 du Jackie Chan DC Racing.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps - Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps – Rebellion Vaillante
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC Spa-Francorchamps, LMP2 Alpine A470
FIA WEC Spa-Francorchamps, LMP2 Alpine A470
FIA WEC Spa-Francorchamps, LMP2 Alpine A470
FIA WEC Spa-Francorchamps, LMP2 Alpine A470 n°35 et Vaillant Rebellion n°13 et 31
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMP2

LMGTE Pro : Ferrari, comme Toyota

Décidément, les duel Ferrari-Ford ne manquent pas de sel et sont toujours très animé. Cependant, les deux 488 GTE d’AF Corse ont pris l’ascendant sur les Ford GT, avec dans l’ordre la Ferrari n°71 de Sam Bird/David Rigon devant la voiture sœur n°51 de James Calado/Alessandro Pier Guidi et l’américaine n°66 de Stefan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson. Andy Priaulx, Harry Tincknell et Pipo Derani n°67 terminent au pied du podium suite à un soucis dans les stands lors du premier arrêt. Derrière les deux Porsche 911 RSR d’usine et les Aston Martin ferment la marche, totalement étrangères à la lutte Ferrari-Ford.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
Porsche 911 RSR (92), Porsche GT Team: Michael Christensen, Kevin Estre, Porsche 911 RSR (92), Porsche GT Team: Michael Christensen, Kevin Estre
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
Porsche 911 RSR (91), Porsche GT Team: Richard Lietz, Frederic Makowiecki, Porsche 911 RSR (92), Porsche GT Team: Michael Christensen, Kevin Estre
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
Porsche 911 RSR (92), Porsche GT Team: Michael Christensen, Kevin Estre,Porsche 911 RSR (91), Porsche GT Team: Richard Lietz, Frederic Makowiecki
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE

LMGTE Am : Aston Martin sauve l’honneur

Comme le l’Oreca 07 n°26 du G-Drive Racing, l’Aston Martin Vantage n°98 de Pedro Lamy, Mathias Lauda et Paul Dalla Lana a mené la course de bout en bout. Elle s’est imposée devant la Porsche 911 RSR du Dempsey-Proton de Christian Ried, Marvin Dienst et Matteo Cairoli. En troisième position, on retrouve la Ferrari 488 GTE de Clearwater pilotée par Weng Sun Mok, Keita Sawa et Matthew Griffin, devant celle du Spirit of Race de Thomas Flohr, Francesco Castellacci et Miguel Molina. La Porsche 911 RSR Gulf Racing a abandonné à mi-course.

FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
Porsche 911 RSR (77), Dempsey Proton Racing: Christian Ried, Matteo Cairoli, Marvin Dienst
FIA WEC 6 H de Spa-Francorchamps LMGTE
Porsche 911 RSR (77), Dempsey Proton Racing: Christian Ried, Matteo Cairoli, Marvin Dienst

Le classement FIA WEC des 6H Spa est > ici <

Crédit photos @ FIA WEC/Alpine/Porsche/Toyota

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous