Concept Koenigsegg

RAW by Koenigsegg : Baby One :1

RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg

L’annulation du salon de Genève 2020 a privé Christian von Koenigsegg d’annoncer la création d’une nouvelle branche de son activité, Raw Design House. Cette structure, dirigée conjointement par lui-même et le designer en chef de Koenigsegg Automotive, Sasha Selipanov, a pour vocation « d’offrir des services de conception à des clients sélectionnés et exigeants », bref réaliser du sur-mesure. Quoi de mieux que d’illustrer ce thème avec le concept-car numérique créé par le designer Esa Mustonen, comme thèse de fin d’études.

Originaire de Finlande, Esa Mustonen âgé de 23 ans est un « guy car », diplômé de l’Institut de Design de Lahti, passé par Genesis et Renault. Pendant son stage chez Koenigsegg, il a dessiné certains petits détails de la nouvelle Gemera (lire ici) et finalisé l’étude d’une supercar d’entrée de gamme futuriste, sous une sous-marque imaginaire « RAW by Koenigsegg ». Pour l’anecdote, RAW fait référence à un format de fichier d’image.

RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg

« RAW by Koenigsegg » utilise les technologies et les savoir-faire de Koenigsegg. La cellule centrale est en fibre de carbone où se glissent 3 places comme sur une McLaren Speedtail (lire ici). Le moteur est issu de la Koenigsegg Gemera, il s’agit du 3 cylindres 2.0L biturbo Freevalve TFG (Tiny Friendly Giant signifiant Petit Géant Sympathique !), sans arbres à cames, d’un poids total de 70 kg. Flex fuel, il développe 600 ch et 600 Nm de couple, acceptant l’essence sans-plomb, le superéthanol et même le méthanol. Chaque soupape est pilotée individuellement par un calculateur, via des actionneurs pneumatiques/hydrauliques, obtenant ainsi une distribution variable. L’aérodynamique réunit un profil « à flux continu » avec un diffuseur arrière articulé inspiré des tuyères des avions à réaction.

« RAW by Koenigsegg » vise une masse de 700 kg pour une puissance de 700 ch (donc 100 ch de plus que la Gemera), soit un rapport poids/puissance de 1, très optimiste. La fine fleur du “Light Is Right” – Lotus, BAC, Caterham, Donkervoort ou McLaren – n’est pas à ce niveau. Avec cet objectif, ce concept-car virtuel ne peut pas être hybride, batterie et moteur électrique étant trop lourd à l’heure actuelle. Le groupe motopropulseur reste 100% thermique mais il se veut respectueux de l’environnement, le poids réduit contribuant à la réduction des émissions polluantes, ainsi que l’architecture à distribution variable du moteur Freevalve qui permet, une baisse de la consommation par réduction des frottements et la coupure de certains cylindres lors de faible charge moteur.

RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg

L’habitacle est très épuré, avec son volant de forme inhabituelle et ses affichages “flottants” via de grandes dalles numériques, proposant une ambiance typée jeu vidéo.

RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg
RAW by Koenigsegg

Compte Instagram de « RAW Design House »
Page Behance de Esa Mustonen.

Nous twittons, suivez-nous