Actualité McLaren

McLaren Speedtail héritière de la McLaren F1…

McLaren Speedtail
McLaren Speedtail

La voilà enfin l’hypercar 3 places de McLaren, dédiée à la vitesse et l’aérodynamique… Non, ce n’est pas un remake des Isdera Commendatore 112i, Jaguar XJ220, Volkswagen XL1 ou Koeningsegg Regera, voici la Speedtail taillée pour la vitesse (250 mph) soit 403 km/h. Le constructeur de Woking est aussi peu disert sur les caractéristiques techniques de ce nouveau modèle qu’il est actif, puisque La Speedtail est la première d’une série de 18 voitures du plan stratégique “Track25” à venir.

3 places dans plus de 5m, back to 90’s

Se voulant l’héritière de l’iconique McLaren F1, 627 ch (à 7400 tr/min) et 651 Nm (à 5600 tr/min) pour 1080 kg à sec (1140 kg à vide) et Vmax de 370 km/h, la Speedtail n’a pas vraiment la même format : 5,13 m soit 20 cm de plus que la Jaguar XJ220 (4,93 m) et 84 cm de plus que son aînée la F1. Quand à sa masse, McLaren annonce 1430 kg à sec alors que la dernière Senna revendique 1,2T à sec. Mais McLaren a, avant tout, misé sur la puissance moteur de 1050 ch sans plus de détail, supposons qu’il s’agisse d’une évolution du V8 3.8L biutrbo de la Senna, 800 ch/800 Nm, réalésé à 4.0L, auquel est associé le système hybride vu sur la P1 (1395 kg) et qui développe 132 kW (180 ch) en électrique. La marque anglaise communiquera plus tard à ce sujet, mais nous ne sommes pas loin, reste à trouver 70 ch…

McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail

Fille de l’eau et de l’air

Car l’objectif premier de McLaren est de clouer le bec aux hypercar du moment, Bugatti Chiron et Divo, Koeningsegg, Venom, un segment qui va accueillir les Aston-Martin Valkyrie et Mercedes AMG Project One. Le design de la Speedtail est fluide et sobre, fin et lisse, l’inverse de celui de la Senna qui est taillée pour la piste ! Afin de réduire la traînée aéro, les rétroviseurs ont été remplacés par des mini caméras dont les images sont retransmises à deux écrans, situés de chaque côté du tableau de bord. Un mode “Velocity” permet d’atteindre la vitesse de pointe supérieure à 400 km/h (403) activant la rétractation des caméras dans les portes et l’abaissement de l’assiette de la voiture de 35 mm. Le détail qui tue : des caches ont été placés sur les jantes avant afin de guider l’air de la façon la plus optimale qui soit. La carrosserie et le châssis sont en fibre de carbone. A l’arrière deux petits ailerons mobiles sont actionnés via une articulation invisible, rendant la fibre de carbone flexible ! La Speedtail arbore un cockpit en forme de goutte d’eau, l’arrière est long comme sur la XJ220, avec des feux extrêmement fins intercalés entre l’énorme diffuseur et la chute de pavillon. Les entrées/sorties d’air sont discrètes et aucun élément aéro disgracieux ne vient briser la ligne. McLaren ne communique aucune valeur de charge d’appui aéro, malheureusement.

McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail

L’habitacle est à l’image du style de la carrosserie, très épuré. Comme dans la McLaren F1, la Speedtail propose 3 places avec le conducteur en position central. La planche de bord centrale s’étire sur presque toute la largeur et s’équipe de plusieurs écrans, encadrés par ceux des rétroviseurs numériques. Certaines commandes, vitres “meurtrières” et contrôle des éléments actifs de la voiture, sont situés au niveau du plafonnier. Du verre électrochromique permet au pilote de contrôler la quantité de lumière pénétrant dans l’habitacle. Les 106 exemplaires sont tous vendus au tarif de 2 millions d’euros hors taxe.

McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail
McLaren Speedtail

Source CP McLaren

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous