Renault Megane R.S. Trophy : 300 ch et châssis Cup | AUTOMOTIV PRESS
Actualité Renault

Renault Megane R.S. Trophy : 300 ch et châssis Cup

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

Renault radicalise quelque peu la 4ème génération de Megane R.S. jugée trop sage à sa sortie (280 ch/390 Nm). Voici le version Trophy qui offre au châssis Cup 4Control une évo moteur de +20 ch soit 300 ch (220 kW) et +30 Nm avec 420 Nm en boîte EDC (cartographie spécifique) et +10 Nm avec 400 Nm en boite manuelle. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 5,7 sec, la VMax à 260 km/h soit respectivement 0,1 sec et 10 km/h de mieux que la version R.S. châssis Sport. Concernant le poids, Renault reste approximatif sur la masse, 1430 kg “en ordre de marche” pour la Megane R.S. châssis Sport et 1419 kg “à vide en ordre de marche” pour la version châssis Cup s’annonçant un peu plus légère.

La première Megane R.S. Trophy apparaît dès 2005, seulement neuf mois après la sortie de la première Megane R.S. 2ème génération. Les modifications se situent au niveau du châssis, dénommé Sport : jantes plus légères, ressorts plus raides, butées d’amortisseurs spécifiques et ESP déconnectable, optimisent les performances. Présentée en 2009, Megane R.S. 3ème génération est déclinée en version Trophy à partir de 2011. Basée sur le châssis Cup, elle reçoit une évolution du moteur, qui passe de 250 à 265 ch (lire notre essai ici). Ses performances en font la traction la plus rapide du marché, comme en atteste le record de 8 min 7,97 sec signé par Laurent Hurgon sur la Nordschleife du Nürburgring. Ce succès est également commercial, puisque le volume de ventes est deux fois supérieur aux prévisions !
Adoptant le style de Megane Collection 2014, la dernière itération basée sur Megane 3 va encore plus loin dans la recherche de performance. Comme son nom l’indique, la 275 Trophy se distingue par une nouvelle évolution de la puissance moteur (lire notre essai ici). Cette Trophy profite également d’une ligne d’échappement en titane Akrapovič, d’un poids réduit et d’amortisseurs Öhlins optionnels. Nouveau chrono sur le ‘Ring qui passe cette fois ci à 7 min 54,36 sec en version Trophy-R.

Évolutions mécaniques

Avec ce nouvel opus de la Trophy, Renault inaugure une nouvelle version du moteur 1.8L turbo à injection directe, porté à 300 ch (220 kW) et 420 Nm (+30 Nm) en boîte EDC grâce à une cartographie spécifique et 400 Nm (+10 Nm) en boite manuelle, grâce à de nouvelles technologies pour le turbocompresseur et l’échappement. Cette motorisation peut être associée à une boîte de vitesses à six rapports manuelle ou EDC avec commande par palettes au volant. Cette augmentation des performances respecte la nouvelle norme antipollution Euro6d-Temp (septembre 2018).

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

Pour compenser la forte augmentation de la contre-pression d’échappement, liée à l’ajout d’un filtre à particules, les motoristes ont notamment porté leurs efforts sur l’efficacité du turbocompresseur en recourant à une technologie directement issue de la Formule 1 : la turbine – qui tourne à près de 200 000 tr/min – est désormais montée sur un roulement à billes en céramique (plus légère, plus dure et plus lisse que l’acier) limitant les frottements. Cette technologie permet de diviser par trois la friction par rapport à la technologie habituelle (film d’huile) pour une réduction du temps de réponse du turbo.

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

La ligne d’échappement est nouvelle, constituant le second facteur d’amélioration des performances moteur . Le silencieux arrière reçoit un clapet mécanique permettant d’agir sur la sonorité. Il s’agit, là encore, d’une première sur la gamme R.S. La position du clapet, pilotée automatiquement en fonction du mode Multi-Sense sélectionné, du régime et de la charge moteur, offre alors une double sonorité : clapet fermé, les gaz d’échappement empruntent un chemin conçu pour filtrer les basses fréquences responsables du bourdonnement et traiter les moyennes fréquences (la sonorité se veut sportive et confortable pour un usage au quotidien), clapet ouvert, la réduction de la résistance à l’écoulement permet aux gaz d’emprunter un chemin plus direct (le potentiel sportif du moteur peut alors s’exprimer, en performances comme en sonorité).

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

Châssis plus efficace

Les dernières innovations de Renault Sport en matière de liaisons au sol, dont le système 4Control à quatre roues directrices et les amortisseurs à butées hydrauliques de compression, sont reconduites en série sur le châssis Cup. Pour rappel, la technologie 4Control permet d’améliorer l’agilité dans les virages serrés et la stabilité dans les courbes rapides : à basse vitesse, les roues arrière braquent dans le sens opposé des roues avant (avec un comportement rendu incisif par une direction plus directe et un côté « joueur » inédit sur une traction avant), à haute vitesse, les roues avant et arrière braquent dans le même sens (pour un meilleur “calage” du train arrière et une stabilité optimisée).

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

Le châssis Cup se distingue également par des suspensions raffermies (amortisseurs plus fermes de 25% et ressorts plus fermes de 30%) et un différentiel à glissement limité mécanique Torsen (nouveau tarage améliorant à la fois l’inscription en virage et la motricité en sortie de courbe) et des barres antiroulis plus raides de 10%. Cette version est également enrichie par des freins à disques avant bi-matière plus léger de 1,8 kg par roue, des jantes 19’’ spécifiques et une monte pneumatique Bridgestone Potenza S001 très hautes performances, pouvant être associée à de nouvelles jantes allégées exclusives – 19’’ Fuji Light – permettant un gain de 2 kg par roue équipées de Bridgestone Potenza S007 (adhérence et  longévité accrues en usage sportif).

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

Univers R.S.

L’habitacle peut être équipé d’une nouvelle génération de sièges avant Recaro revêtus d’Alcantara (augmentation de la course de réglage en hauteur permettant une position d’assise jusqu’à 20 mm plus basse) dont le dossier à coque rigide et l’appuie-tête intégré ont été optimisés. Au programme également, la possibilité de choisir entre différents modes de conduite à l’aide du Multi-Sense, le système d’éclairage R.S. Vision, le système de télémétrie et d’acquisition de données R.S. Monitor. Côté look, la teinte emblématique des versions Trophy, le Jaune Sirius, s’ajoute au nuancier disponible. Cette nouvelle Megane R.S. Trophy se dote de ses signes distinctifs : stripping apposé sur la lame F1, dessin spécifique des jantes 19’’ Jerez (inspiré du concept Renault Sport R.S.01, finition diamantée à liseré rouge).

Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018
Renault Megane R.S. Trophy 2018

Nico Hülkenberg, pilote Renault Sport F1, précise : « Associé au processus de développement de Mégane R.S. depuis l’an passé, je suis très heureux de voir la famille s’agrandir avec une version encore plus sportive ! Chacune des nouveautés apportées sur cette nouvelle Megane R.S. Trophy va vers plus de sportivité. C’est évidemment positif de disposer de plus de puissance, d’avoir un meilleur grip grâce aux pneumatiques et de pouvoir compter sur une endurance de freinage supérieure. J’ai également beaucoup apprécié le feeling apporté par les nouveaux sièges : le maintien pour un usage sportif est excellent. » 

Source CP Renault

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous