TVR Griffith 2017 : Enfin de retour !

Après plus de 10 ans d’absence, le petit constructeur anglais TVR revient sur le devant de la scène et présente, au Goodwood Revival, sa nouvelle voiture de sport, la Griffith. C’est une “voiture de puriste”, comme nous les aimons et qui deviennent de plus en plus rares à notre époque ultra formatée et sécurisée. Seuls de petits constructeurs sont encore capables de proposer des automobiles comme celle-ci. Jugez en plutôt par ses caractéristiques techniques : puissance 500 ch, poids 1250 kg, rapport poids/puissance 2,5 kg/ch (400 ch/T), structure du châssis et carrosserie en fibre de carbone, répartition des masses 50%/50% (avant/arrière), 0 à 96 km/h (60 mph) en moins de 4 sec et une VMax de plus de 320 km/h (200 mph). Que demandez de plus ?

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

Gordon Murray et son concept iStream

La nouvelle Griffith reste fidèle au riche patrimoine de la marque, tout en utilisant une ingénierie de pointe. L’extérieur a été conçu pour être aussi frappant que son efficacité aérodynamique. La silhouette de la nouvelle Griffith est accentuée avec ses prises d’air générant des niveaux élevés d’appuis et assurant le refroidissement. La période de la méchante blague disant que “le conducteur d’une TVR ne peut plus porter plainte parce qu’il est mort au volant” est révolue. la nouvelle Griffith utilise l’ingénierie intelligente des dispositifs d’assistance électronique via une interface de conduite, où le conducteur garde la maitrise des réglages (voir photos du volant et tableau de bord). En cela TVR réaffirme sa philosophie maison du “Sprit of Driving”. Disposant d’un plancher plat et d’un ensemble aérodynamique à effet de sol (très gros extracteur arrière) couplé à son aileron, la nouvelle TVR Griffith s’annonce stable à grande vitesse.

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

L’utilisation du génial concept iStream développé par Gordon Murray Designrelisez notre article – permet TVR de proposer une architecture innovante avec structure composite et panneaux de carrosserie en fibre de carbone. La nouvelle Griffith offre une rigidité de torsion très élevée et ne pèse que 1250 kg, avec une répartition parfaite du poids 50:50. Et cela en conservant un coût de production et une durée de fabrication raisonnable pour de la fibre de carbone. La nouvelle Griffith de par son design respecte bien la filiation avec ses aïeuls : Chimaera, Cerbera, Grantura, Griffith, Sagaris, T350, Tuscan. Gordon Murray, l’un des pères de la  McLaren F1, a aussi signé des voitures de sport atypiques comme les Caparo T1 ou Rocket, sans parler de la lignée des Formule 1 Braham de la BT42 à la BT54 (1972/1984) ainsi que les McLaren MP4/3 et MP4/4 (1987/1988).

La nouvelle Griffith est beaucoup plus longue que prévue, au grand dam de Gordon Murray qui aurait souhaité une auto plus compacte. La cause à l’indispensable crash-box nécessaire pour le passage du crash-test, un élément de sécurité. Auto plus longue, donc plus lourde pour Murray qui a été intransigeant sur l’aéro et notamment le fond plat avec extracteur et aileron mobile. Afin d’éviter toutes perturbations des flux d’air, les échappements sortent latéralement derrière les roues avant. Gordon Murray ne voulait pas avoir d’éléments perturbateurs sous la voiture, dans le fond plat qui génère la très grande majorité des appuis aéro. Au niveau latéral, des entrées et sorties d’air guident les flux de l’avant vers l’arrière, placées sous les phares avant et feux arrière.

V8 de Ford Mustang revu par Cosworth

Propulsion à moteur avant, pour sa nouvelle Griffith, TVR a porté son choix sur le V8 Ford 5.0L atmosphérique (nom de code Coyote) qui équipe la Mustang. Mais grâce à Cosworth, la puissance a augmenté passant de 421 ch (dans la ‘Stang) à 500 ch dans la Griffith. Associé à une boite de vitesse manuelle à 6 rapports signée Tremec, les performances sont de premier plan pour la Griffith qui dispose d’un rapport/poids puissance de 2,5 ch/kg : 0 à 96 km/h (60 mph) en moins de 4 sec et une VMax de plus de 320 km/h (200 mph).

Les Edgar ; PDG de TVR ; a déclaré : “Le lancement d’aujourd’hui est l’aboutissement de près de trois ans de travail infatigable de l’équipe, et nous sommes tous fiers de pouvoir montrer la nouvelle Griffith au monde. C’est sans aucun doute une TVR, une voiture britannique disons “musculaire” – euh, musclée en Français – aussi géniale et brutale qu’elle est charismatique et raffinée. Il est important de noter que la nouvelle TVR offre des niveaux de sophistication technique, de confort, de fiabilité et de fonctionnalité jamais vu par la marque avant.”

Les Edgar ajoute : “La nouvelle Griffith dévoilée au public aujourd’hui est présenté dans la spécification de l’édition de lancement, qui comprend un intérieur en cuir complet et des roues en alliage personnalisées, ainsi que des options de peinture “Launch Edition” et un système d’infotainment personnalisé.”

Tarifs à partir de 90 000 £, soit beaucoup moins cher que la dernière Lotus Evora GT430 Sport, la production de la nouvelle émission Griffith Launch de TVR débutera à la fin de 2018. A noter que TVR prépare une version compétition de la Griffith pouvant intégrer les championnats GT4 et GT3.

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

TVR Griffith 2017

Source CP TVR

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Author: Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Share This Post On

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Caterham SuperSprint limited edition Retro Racer
Caterham SuperSprint limited edition Retro Racer

Caterham a présenté une nouvelle édition limitée de sa Seven, appelée SuperSprint, au Goodwood Revival. Basé sur la Seven 160...

Fermer