Actualité Ford

Ford : Le retour du plaisir de conduire

Ford Performance - Fiesta ST, Focus RS, GT 2016, Mustang, Focus ST
Ford Performance - Fiesta ST, Focus RS, GT 2016, Mustang, Focus ST

Après des années d’autophobie, en France en tout cas, il semblerait que l’automobile plaisir reprenne du poil de la bête.

Ford Performance - Fiesta ST, Focus RS, GT 2016, Mustang, Focus ST
Ford Performance – Fiesta ST, Focus RS, GT 2016, Mustang, Focus ST

Ford tire en premier, et peut-être le plus fort sur le sujet avec une gamme très large de sportives et une véritable réussite commerciale. De la petite GTi – Fiesta ST – à la supercar – nouvelle GT 2016 – en passant par la Grand Tourisme – Mustang – et l’intégrale délurée – Focus RS -, la présentation de la gamme lors du dernier Salon de Genève avait déjà laissé entrevoir cette politique volontairement tournée vers le plaisir.

Salon de Genève 2015 - Ford
Salon de Genève 2015 – Ford

Bientôt un an plus tard, non seulement Ford a fait ce qu’il annonçait, mais en plus peut s’enorgueillir d’une augmentation de 62% du volume de production des sportives en Europe (de 29 à 41 000 véhicules produits). En France, le succès inespéré de la Mustang – plus de 1000 commandes dont plus de la moitié en V8 – est un bon indicateur de ce revirement des clients qui veulent à nouveau se faire plaisir.

Ford Mustang GT V8 5.0L cabriolet
Ford Mustang GT V8 5.0L cabriolet

Chez AutomotivPress nous avons déjà testé la Fiesta ST, la Focus ST en essence 250ch, même en diesel 185ch (!) et la Mustang V8. Vous risquez fort de voir d’autres modèles sur le site en 2016 avec la Mustang 2.3L Ecoboost, la Focus RS et, même si c’est pas gagné d’avance, la GT 2016 peut-être ?

Ford Focus RS Mk3, Mk2 et Mk1
Ford Focus RS Mk3, Mk2 et Mk1
Ford Performance FOS Goodwood 2015
Ford Performance FOS Goodwood 2015

S’il vous plait Mr Ford, nous on l’aime votre gamme, donnez-nous l’occasion de le répéter sur tous les segments !

A propos de l'auteur

P. Lagrange (@Philagrange)

P. Lagrange (@Philagrange)

4 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire
  • En effet c’est une information confirmée. Il n’y aura pas de stand Ford au Mondial de Paris. La marque axe cette année sa communication en France sur les événements “non automobiles”, à l’exception des 24 Heures du Mans où il y aura bien de l’activité pour “fêter” le retour en course de l’ovale avec la Ford GT.

  • Il me semble avoir lu sur la toile qu’effectivement le boss de Ford Europe avait confirmé à Detroit qu’il n’y aurait pas de stand Ford au prochain Mondial de Paris. Plutôt étonnant car outre la vitrine européenne de ce genre de salon, le marché français pour Ford ne doit pas être si petit, enfin du moins je l’espère !

  • Serge, je n’ai pas d’infos allant dans ce sens, mais clairement j’ai hâte de voir comment ce message très autophile sera passé dans un salon où, il y a deux ans, le message global des constructeurs était plus de s’excuser de fabriquer des voitures que de prôner la performance…