24H du Mans Actualité Audi Porsche Sport Auto Vidéos WEC & ELMS

Porsche reste favoris pour les 24 Heures du Mans 2015

6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Porsche 919 Hybrid

A regarder les classements des deux premières manches du Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, à Silverstone et Spa, Audi a pris un net avantage pour remporter les prochaines 24 Heures du Mans. C’est sans compter sur la performance dont les Porsche 919 Hybrid ont fait preuve. La marque de Stuttgart reste incontestablement favoris pour l’épreuve mancelle.

6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Porsche 919 Hybrid

Une quatorzième victoire pour Audi ?

Avec treize victoires en seize participations aux 24 Heures du Mans, Audi affiche un taux de réussite dans la Sarthe de 81,25 %. Aucun constructeur automobile n’a fait mieux pendant un laps de temps identique depuis 1923, même si Porsche reste détenteur du record de victoires, avec seize succès entre 1970 et 1998. L’année dernière, la marque aux anneaux égalait son propre record de cinq victoires consécutives aux 24 Heures du Mans, après la série victorieuse de 2004 à 2008. Le Dr Wolfgang Ulrich qui veille aux destinées d’Audi Sport sait s’entourer des compétences clés pour que son équipe donne le meilleur d’elle même. Francophone et amoureux de la France, la victoire au Mans est un trophée qui lui est cher au cœur.
Pour cela, il n’a pas hésité en 2014 à faire appel à dix pilotes cumulant a eux seuls vingt victoires mancelles ! Le palmarès d’Audi est éloquent, aux 13 victoires il faut rajouter sept deuxièmes places et onze troisièmes places, soit 31 podiums au total. De plus, il a confié ses voitures à une équipe maitre au Mans, le team de Reinhold Joest, basée à Odenwald, qui a fêté en 2014 sa quinzième victoire dans la Sarthe : onze avec Audi, deux avec Porsche (956) et deux avec Joest-Porsche TWR. Les hommes de Reinhold Joest ont également contribué à la victoire de la Dauer Porsche 962 LM (1994) et à celle de la Bentley EXP Speed 8 (2003).

6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Dr W. Ulrich (Audi) et Fritz Enzinger (Porsche)
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Dr W. Ulrich (Audi) et Fritz Enzinger (Porsche)

Un défi pour Porsche

Le péril est en la demeure, les 16 victoires de Porsche au Mans sont menacées par Audi. Cette année, les trois constructeurs engagés en LM P1 sont arrivés sur le circuit du Castellet, pour le Prologue, avec des très grosses ambitions. Tout de suite, Porsche affichant une confiance et une sérénité solides, a annoncé la couleur, n’hésitant pas à recourir à des “set-up qualification” pour faire claquer les chronos et remporter le meilleur tour en 1’37″220, 4 secondes plus rapide que la meilleure référence du Prologue 2014 !
A Silverstone, le duel entre la Porsche n°18 de Jani/Lieb/Dumas et l’Audi R18 e-Tron Quattro n°7 de Tréluyer/Fässler/Lotterer a tourné à l’avantage de cette dernière, mais pour 4 secondes seulement et ce après 6 heures de course. A Spa, il s’en ait fallu de peu pour que la Porsche n°17 de Webber/Hartley/Bernhard ne l’emporte suite à une pénalité et un petit soucis mécanique. Finalement, l’Audi n°7 passe la ligne d’arrivée victorieuse après un duel serré avec la Porsche n°18.

6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Porsche 919 Hybrid

Le record de la pole position au Mans tombera t-il en 2015 ?

Les LM P1 2015 permettent de constater une hausse de performance significative. Avec les temps du Prologue de cette année, il est probable si les conditions météo sont favorables que la pole position établie au Mans par Stéphane Sarrazin en 2008 avec la Peugeot 908 en 3’18″513 soit battue en juin prochain. Ce ne sont pas les qualifications qui apportent les victoires en endurance mais bien le rythme de course, la gestion des relais et des pneumatiques ainsi que la fiabilité qui font la différence.
Point faible en 2014 qu’il devenait urgent de corriger ; vu l’augmentation de puissance (près de 1000 ch) ; la gestion de la dégradation des pneumatiques est l’un des domaines essentiels sur lesquels Porsche a travaillé, comme sur les suspensions interconnectées (FRIC).

6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Webber/Hartley/Bernhard
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Webber/Hartley/Bernhard
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Jani/Lieb/Dumas
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Jani/Lieb/Dumas

Alors, quelles sont les chances de Porsche face à une écurie Audi au top de sa forme et ultra-regulier depuis le début de saison ? A gagner en fiabilité, ce dernier petit % si difficile à acquérir, alors que la performance est là. Ensuite, ne pas faire d’erreur de stratégie, l’un des points forts d’Audi et du Dr Ulrich. Enfin, la gestion des pneumatiques et de la consommation seront une donnée clé de la course et au Mans, la météo pouvant être très rapidement changeante, obligeant les équipes à bousculer leurs arrêts aux stands.

6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 - Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015 – Porsche 919 Hybrid
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015
6 Heures de Spa-Francorchamps FIA WEC 2015

Rappel des classes de consommation en fonction des puissance électrique en LMP1 2015

Récupération de 2 MJ = 5,07 l d’essence = 3,94 l de diesel
Récupération de 4 MJ = 4,94 l d’essence = 3,84 l de diesel -> Audi R18 e-Tron Quattro 2015
Récupération de 6 MJ = 4,81 l d’essence = 3,74 l de diesel -> Toyota TS040 Hybrid 2015
Récupération de 8 MJ = 4,76 l d’essence = 3,65 l de diesel -> Porsche 919 Hybrid 2015

Exprimé en litre de carburant pour couvrir un tour des 13,629 km du circuit des 24 Heures du Mans

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous