Actualité Historique Retromobile Retromobile 2017 Salon Auto

Retromobile 2017 : Les ventes aux enchères de la semaine

Porsche 917/001 - Retromobile 2017 - RM Sotheby’s
Porsche 917/001 - Retromobile 2017 - RM Sotheby’s

Comme il est de coutume depuis quelques éditions, la semaine parisienne de Rétromobile voit se dérouler trois ventes aux enchères majeures dans la capitale. Vous avez gagné à Euromillions pendant les vacances ? Voici un petit point sur les ventes et leurs catalogues pour faire une short list de celle qui pourrait venir garnir votre garage !

La vente RM Sotheby’s aux Invalides

La première des 3 ventes aura lieu le 8 février prochain, et c’est la maison RM Sotheby’s qui ouvrira le bal Place Vauban au pied des Invalides. Si la vente de l’année dernière avait vu quelques gros scores, souvenez-vous des 2.7 millions d’€ pour la Porsche 550 Spyder, 2.95 millions de la Ferrari 400 Superamerica LWB ou encore des 2 millions de la BMW 507 Roadster, celle de cette année devrait là aussi réserver de belles surprises.

On compte ainsi dans les pages du catalogue une belle brochette d’Aston Martin, DB4 de 1962, DB6 Vantage de 1966 ou DB7 Zagato de 2003, de nombreuses Alfa Romeo avec entre autres une Type B P3 de 1934, une 6C Cabriolet de 1948, une Giulia Sprint GTA, un Giulietta Sprint Special Bertone, également une rare Austin Healey 3000 BJ8 Works, des Ferrari à ne plus pouvoir les compter dont une F40, une Daytona Berlinetta et une Spider, des 250 GT et GTE, une 275 GTB, deux Dino, bref du lourd de Maranello. On retrouvera aussi 2 Renault 5 Turbo, une Groupe B de 1982 et une Turbo 2 de route de 1983, une sublime Osca MT4 de 1954 carrossée par Frua et au milieu de dizaines de Porsche, dont principalement des 911 des toutes les générations mais aussi un prototype de cabriolet par Karmannfait 1964 et des 356, la grosse attraction allemande : une 917/10 de 1970 ! Et pas n’importe laquelle des 13 917/10 construites, il s’agit tout simplement du châssis numéro 001 qui a vu passé bon nombre de pilotes de renoms pendant le développement de celle qui fut qualifiée plus tard de « meilleure voiture de course du XXème siècle » et a ensuite connu une riche carrière en compétition. L’ensemble du catalogue est disponible en ligne, avec de nombreuses photos et informations sur chacun des modèles proposés à la vente : http://rmsothebys.com/pa17/paris/lots/

Porsche 917/001 - Retromobile 2017 - RM Sotheby’s
Porsche 917/10-001 – Retromobile 2017 – RM Sotheby’s

La vente Bonhams au Grand Palais

Sans conteste le plus bel endroit de la capitale pour mettre en valeur des joyaux automobiles, le Grand Palais accueillera à nouveau la vente Bonhams le 9 février prochain sobrement intitulée « Les Grandes Marques du Monde ». L’offre sera assez vaste puisqu’elle couvrira un très large panel d’autos, allant de la Benz Ideal 4.5 HP de 1900 jusqu’à des Bentley très récentes. Parmi celles à retenir, l’Aston Martin Ulster de 1935 attisera sans doute toutes les convoitises. CML 719 est l’une des 9 voitures usines, celle-ci ayant participé aux 24h du Mans 1935 terminant 5ème de sa classe pilotée par Thomas et Kenyon. Une Mercedes 300 SL de 1955 d’origine française à l’historique limpide devrait elle aussi faire défiler les zéros, tout comme cette Bentely S1 Drophead Coupe de 1957, rare conduite à gauche avec seulement 3 précédents propriétaires. Une Bugatti Type 27 Brescia Torpedo, une Audi Sport Quattro de 1985 (estimée entre 330 et 400.000 € !), une Talbot Lago T14 America Coupe de 1958, une Ferrari 365 GTB/4 Daytona de 1973 (fourchette autour des 650.000 € !!), une Alfa Romeo 6C 2300 Pescara Spide de 1934 et bien d’autres encore vous montrent combien sera variée cette vente. L’ensemble du catalogue est là aussi disponible ici : http://www.bonhams.com/auctions/24103/

Aston Martin Ulster - Retromobile 2017 - Bonhams
Aston Martin Ulster – Retromobile 2017 – Bonhams

La vente Artcurial

Artcurial n’a peut-être pas le plus bel écrin des 3 ventes de la semaine, mais la maison de vente aux enchères françaises n’oublie pas de rappeler qu’elle est LA vente officielle de Rétromobile puisqu’elle a lieu dans l’enceinte même du salon. Si Maitre Poulain, Matthieu Lamourre et Pierre Novikoff avaient fait parler d’eux lors de Rétromobile 2015 avec l’incroyable vente de la Collection Baillon, l’édition 2016 n’était pas mal non plus avec un record pour la vente de la Ferrari 335S de 1957 adjugée plus de 32 milliions d’Euros ! Et vue la folie des dernières ventes aux enchères, inutile de vous rappeler les résultats de la vente des épaves de La Gombe, autant dire que la pression est grande pour proposer à la vente des voitures encore plus rares, plus autenthiques, plus belles et certainement plus chères…

Hervé Ogliastro, voici probablement un nom qui vous parle peu, pourtant ce descendant de la dynastie Vuitton passionné depuis le plus jeune age a su apprécier l’Automobile avec un grand A, participant même à plusieurs épreuves dont la Carrera Panamerica, toujours avec sa femme Martine. Jaguar XK120 et 150, Delage, Horch, Ferrari, Porsche, Lamborghini Countach et Diablo et même la Gordini avec laquelle Jean Berha fut vainqueur à Reims sont ainsi passé entre ses mains. Sa passion transpire lorsqu’il dit « Ce qui m’inspire moi c’est la vie et les histoires de mes voitures. Plus elles ont « dansé » plus je m’y attache ! » Il fut aussi aux commandes du salon Rétromobile pendant quelques années, c’est donc presque un retour aux sources que de voir 8 voitures de sa collection en vente dans le cadre de ce salon : une De Dion Bouton Type G de 1901, une B1 Torpedo de 1908, une incroyable Bugatti 57 Atalante de 1935, une Talbot Lago T150C de 1936, une Delahaye 135 Sport Figoni&Falachi de 1936 (oui oui les 3 dernières autos listées devraient largement dépasser le million et demi d’Euros), une Citroën Traction Avant 7C Coupé de 1938 tout aussi élégante, une Osca S273 de 1957, une Bugatti Type 52 de 1967 et une Bizzarrini 5300 GT Stradale de 1967. Joli troupeau qui confirme les bons gouts automobiles du couple Ogliastro !

Hervé Ogliastro - Retromobile 2017 - Artcurial
Hervé Ogliastro – Retromobile 2017 – Artcurial

D’autres stars seront proposées dans cette vente, on retiendra en autre une de 7 Ferrari 166 Spyder Corsa Scaglietti produite en 1948, la Renault 5 Turbo victorieuse au Tour de Corse 1982 offerte à Jean Ragnotti pour ses 50 ans ou encore une Delahaye 135 MS carrossée par Figono & Falaschi à l’histoire bien particulière aussi. Pour feuilleter l’ensemble du catalogue et voir tous les lots qui seront en vente le vendredi 10 février, rendez-vous sur le site Artcurial : http://www.artcurial.com/fr/departements/artcurial-motorcars/

Source : CP RM Sotheby’s, Bonhams et Artcurial

A propos de l'auteur

Ambroise Brosselin

Ambroise Brosselin

3 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Et ben ils vont etre contents la bande de restaurateurs de voir que cette auto finit aux encheres…..
    Merci Ambroise pour cet historique

  • Et oui surprenant, il s’agit de son cadeau pour ses 50 ans : “En 1994, Arthur et Jacky Bozian décident de remonter la voiture et de l’offrir à ” Jeannot ” pour ses 50 ans. Les préparateurs s’occuperont de la mécanique, la caisse sera réparée par le spécialiste R5 Turbo Daniel Loison et peinte par le pilote lyonnais Del Fiacco. Patrick Landon fourni quelques pièces dont une boite de vitesses. Le moteur est donc restauré par les frères Bozian. La caisse d’origine Matter renforcée terre, reçoit un nouveau pavillon en aluminium puis une décoration Renault Sport identique à celle du Bandama. Les plaques de rallyes et fiche d’équipage, toujours présentes sur la voiture accidentée, sont réutilisées. Ainsi refaite, elle est offerte à Jean Ragnotti pour ses 50 ans, en 1995, a l’occasion d’un repas chez Paul Bocuse ! ”

    Plus d’infos sur l’auto ici : http://www.artcurial.com/fr/asp/fullCatalogue.asp?salelot=3118++++++95+&refno=10585342 😉

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous