Actualité Concept Renault

Renault Megane R.S. IV : Une idée en illustration

Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV

L’actualité auto étant relativement calme en ce moment (surtout sur les sportives), nous avons surfé sur nos sites préférés de design, pour y trouver notamment les illustrations de la future Renault Megane R.S. IV, faite par un jeune styliste du nom de Monholo Oumar. Il faut bien dire qu’après l’annonce de la non commercialisation de la Clio R.S.16, la “pure sportive” qui représentera le losange se fait attendre. La version Renault Sport de la Megane IV – ici en Trophy – partagera sa motorisation avec la future Alpine.

Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV

Partant de la version GT 205 ch de la Megane, voici donc des illustrations de la version R.S. Trophy, reprenant les derniers codes stylistiques propre à Renault Sport, que l’on a pu voir sur la Clio R.S.16. A cela, on s’attend également à de nouveaux boucliers AV et AR, des bas de caisse revus, un diffuseur arrière spécifique avec les deux sorties échappement de chaque côté, un becquet plus enveloppant et intégrant la partie haute du hayon. Pour les jantes, la mode étant aux grands diamètres, la taille de 18 ou 19 pouces est un minimum. Le châssis surbaissé – par rapport à celui de la GT – sera doté de la fonction 4Control.

Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV

Au niveau moteur, exit donc l’excellent 4 cylindres 2.0L turbo (F4RT) de la Megane R.S. III dont la version la plus puissante développait de 275 ch dans la version Trophy-R, lui permettant de décrocher un temps de 7 min 54 sec 36 sur le Nurburgring. Vous pouvez d’ailleurs trouver un tableau comparatif des variantes de la Megane R.S. III fournit le Forum Megane R.S. > IcI < . Ne passant pas les normes Euro6, c’est donc un nouveau moteur que Renault a sélectionné pour ses modèles sportifs. Deux écoles s’opposent à ce jour : la première supposant que la cylindrée restera de 2.0L, la seconde – dont nous faisons parti – estimant que l’actuel bloc 1.6L turbo (d’origine Nissan) de la Clio R.S. Trophy de 220 ch sera réalésé à 1.8L pour fournir une gamme de puissance de 250 à 300 ch (voir notre article à ce sujet). Ce moteur 1.8L turbo devrait équiper le future Alpine, Renault réalisant du coup des économies d’échelles et de productivité.

Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV

Il sera associé à une boite de vitesses à double embrayage avec palettes de commande au volant, EDC à 6 ou 7 rapports. Quid de la boite de vitesses mécanique ? Aucune info à ce sujet, mais la tendance penche en faveur de la boite robotisée, dans un premier temps. Dans l’habitacle, on retrouvera tout l’apanage d’une compacte sportive : sièges sport ou Recaro optionnels, inserts spécifiques, pièces en aluminium/métal alu brossé – seuil de portes, pédalier, pommeau de levier de vitesse -, ceintures colorées, volant sport, système R-Link avec télémétrie. Des options sportives comme les harnais, kit Track Day ou Racing – allègement, pneu semi-slick, plaquettes et liquide de frein “piste”, échappement travaillé type “Akrapovic” – devrait également être proposées.

Vous pouvez retrouver le travail de Monholo Oumar sur Behance > IcI < ou sur Facebook.

Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV
Renault Megane R.S. IV

Crédit illustration @ Monholo Oumar

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

2 commentaires

Cliquer ici pour poster votre commentaire

  • Bonjour William,

    Nous vous remercions de nous suivre et lire nos articles. Nous avons bien noté vos remarques et les sources de vos commentaires, dont le site RenaultWikileaks (http://espace4leaks.free.fr/) auquel vous semblez appartenir, site relevant les anomalies et problèmes techniques des Renault.

    Pour notre part, nous n’approuvons pas l’utilisation du diesel, nous déconseillons l’achat de véhicules diesel – sauf aux professionnels du transport réalisant des gros kilométrages – et n’essayons pas de modèles ayant un moteur diesel. Bref, nous sommes contre le diesel pour les particuliers. Aussi, nous n’avons aucune compétence pour traiter des problèmes des moteurs diesel et laissons cela à d’autres médias qui couvrent très bien cette actualité.

    Notre créneau et ligne éditoriale, c’est “l’automobile de sport et de collection, d’hier et d’aujourd’hui”. En conséquence, nous suivons les forums et clubs d’utilisateurs de sportives, de marques ou pas. A ce titre, concernant les Renault Sportives, nous lisons avec attention ces supports, comme par exemple le Forum Megane RS France (http://www.meganers.fr/phpBB3/index.php) pour l’actualité de la Megane RS, reflet du quotidien du propriétaire de cette automobile.

    Bien à vous.

    Cordialement.

  • LES RENAULT NE SONT VRAIMENT PAS FIABLES La mégane 3 selon caradisiac c’est ça !
    Pannes lourdes ou immobilisantes :
    Casse moteur. Nombreuses casses moteurs expérimentées par des possesseurs de modèle 1.5 dCi 85 ou 105/110. En cause, une fragilité de la courroie de distribution. Casses parfois avant 50 000 km. Une action en atelier a lieu depuis avril 2013. Avec remplacement de la courroie, voire du moteur. Avant cela, les remplacements de moteur ont le plus souvent été pris en garantie. Autre cause de casse, une faiblesse de la pompe à huile, toujours sur 1.5 dCi, mais essentiellement 90 ch.
    Casse moteur (bis). Une pompe d’injection mal alignée et à repositionner peut entraîner des difficultés de démarrage, voire la casse du moteur sur le 1.5 dCi 105 jusqu’en juin 2010 (action en atelier en juin 2012).
    Volant moteur. Sur les 1.5 dCi 105 et 1.9 dCi 130, rupture prématurée du volant moteur sur un nombre non négligeable d’exemplaires, sans que ce soit épidémique. Entraîne le remplacement de l’ensemble embrayage/volant moteur. Avec prise en charge le plus souvent, mais pas totale après les 3 ans de la voiture. Selon le kilométrage de survenue, il faut demander de 50 % à 100 % de prise en charge (50 % autour de 100 000 km, 100 % en deçà de 50 000 km).

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous