Actualité Peugeot Renault Retromobile Tour Auto

Retromobile 2017 : Les constructeurs français en force !

Alpine A610
Alpine A610

Dans le cadre de la 42ème édition du Salon Rétromobile qui se tiendra, dès demain, du 8 au 12 février 2017 à Paris, Porte de Versailles, les constructeurs français Alpine, Peugeot et Renault sont venus en force, mettant en valeur leur patrimoine automobile.

Alpine, un stand de couleur blanche immaculée

Ce sont 6 modèles historiques de la marque Alpine qui seront exposés, ainsi que le Concept-car Alpine Vision, trait d’union entre le passé et le futur à venir très prochainement. Tout commence par l’A106, coach lancé en 1955, le premier modèle à arborer la marque Alpine, créée par le fils du concessionnaire Renault de Dieppe, Jean Rédélé. Ce modèle basé sur une plateforme de Renault 4 CV et habillé d’une carrosserie polyester sera produit à 251 exemplaires de 1955 à 1959.

Alpine A106
Alpine A106

Suit l’A108, qui se revêt d’une carrosserie berlinette, qui atteindra son apogée avec l’Alpine A110. L’A108 apparait en 1958 et sera remplacée en 1962 par la très glorieuse A110, équipée du moteur de la Renault 8, qui sera produite jusqu’en 1977 (1978 pour la version FASA en Espagne), à près de 8000 exemplaires à Dieppe et également fabriquée sous licence à environ 4000 exemplaires (Brésil, Mexique, Espagne et Bulgarie).

Alpine A108
Alpine A108

Jean Rédélé, décide de lancer l’Alpine A310 après pour répondre aux exigences des gros rouleurs qui aiment concilier vitesse, sportivité, confort, fiabilité et exclusivité. L’A310 reprend les grands principes de l‘A110 : moteur en porte à faux arrière, châssis poutre, sous-ensembles mécaniques 2+2 au style très personnel. Équipée initialement d’un moteur 4 cylindres 1600, elle laisse sa place au V6 PRV. Avec quelques modifications du châssis et des suspensions et un léger relooking esthétique, l’A310 V6 acquiert ainsi ce souffle qui lui manquait. Désormais propriété de Renault, l’Alpine A310 court en compétition. Il est décidé de commercialiser des versions équipées d’origine d’un kit carrosserie : L’A310 « Pack GT ». Elle disposera, un peu plus tard, d’un moteur gavé par deux carburateurs triple corps Weber qui lui permettra d’atteindre 234 km/h en série avant de céder la place aux « GTA » en version atmosphérique (V6 GT) et turbo (V6 Turbo) en 1985.

Alpine A310
Alpine A310 4 cylindres 1600
Alpine A310
Alpine A310 V6
Alpine A310
Alpine A310 V6 Pack GT

L’Alpine « GTA » est la première Alpine conçue entièrement sous l’autorité de Renault avec l’appui du Berex de Dieppe. L’objectif était de développer une voiture à la fois sportive grâce à son moteur turbocompressé, économique à l’usage grâce à un SCx particulièrement performant et moderne par sa tenue de route et son aménagement intérieur. En outre, elle a bénéficié de quelques innovations comme les vitres de portes affleurantes ou des systèmes de serrures sécurisés.
Selon les responsables produit, la diffusion dans l’ensemble du réseau Renault et l’appellation « Renault Alpine » étaient deux gages de succès. Elle trouvera un public en Allemagne et en Suisse, deux pays réputés pour leur exigence en matière d’automobiles sportives. Au total, 4660 V6 Turbo furent produites entre 1985 et 1990, auxquelles il faut ajouter 1509 V6 GT à moteur atmosphérique.

Alpine GTA
Alpine GTA

L’Alpine A610 sera l’ultime évolution de la lignée des A310 et GTA. La tenue de cap à haute vitesse a été améliorée, le confort a fait des progrès et le silence de fonctionnement tend vers celui d’une berline haut de gamme, avec un niveau d’équipement révélateur de ce changement de philosophie : ABS, air conditionné, direction assistée, autoradio avec commande au volant… jamais une Alpine n’avait offert autant d’équipements. Partenaire officiel des Jeux Olympiques d’Albertville, Renault créé une version de l’A610 qui arbore une livrée spécifique Blanc Gardenia, des jantes peintes en blanc avec bordure usinée brillante, stripping latéral et badge du logo officiel des Jeux Olympiques d’hiver à l’AR, ainsi qu’une sellerie cuir gris clair avec passepoil bleu électrique.

Alpine A610
Alpine A610

Peugeot, 3+3

Quatre véhicules illustrent la thématique du 3 et sont accompagnés par le Concept-car SR1, la Simca 1100 et la 504 berline qui sera engagée dans l’épreuve du Tour Auto 2017. Le chiffre 3 tient une place importante dans l’histoire industrielle du constructeur de Sochaux. La série des 300 est une des séries les plus complètes de la gamme car du modèle 301 à la 309, seule la 303 n’a pas vu le jour. Le fondateur des cycles et des automobiles Peugeot, Armand Peugeot (1849 – 1915) était lui-même issu de la 3ème génération. Quatre véhicules emblématiques de cette thématique en 3 ont été sélectionnés par l’aventure Peugeot Citroën DS, pour la marque au lion.

La Type 3 de 1891, sortie pour l’occasion du Musée de l’Aventure Peugeot de Sochaux, est le premier véhicule de série, dont soixante-quatre exemplaires ont été produits jusqu’en 1894.

Le Roadster 301 CR Grand Luxe de 1943, prêté par le club “les Amis du Lion”, fut produite à partir de 1932, la 301 CR était livrée en 8 versions dont cet élégant roadster.

La Berline 203 Darl’mat de 1953, confiée par le club “les amis Darl’mat”, est une évolution très personnelle réalisée par Emile Darl’mat qui souhaitait réaliser de la 203, une version grand tourisme aux performances accrues.

Peugeot 203 Darl'Mat
Peugeot 203 Darl’Mat
Peugeot 203 Darl'Mat
Peugeot 203 Darl’Mat
Peugeot 203 Darl'Mat
Peugeot 203 Darl’Mat
Peugeot 203 Darl'Mat
Peugeot 203 Darl’Mat

Le Cabriolet Grand Luxe 403 de 1960, prêté par “le club 403 Cabriolet”, née de la berline 403, présentée en avril 1955, est le premier fruit de l’accord entre Peugeot et Pininfarina en 1951. Un succès pour le constructeur sochalien, la production s’élève à plus d’un million d’exemplaires (1 214 121 toutes versions confondues).

La CAAPY (Collection de l’Aventure Automobile à Poissy) présente la Simca 1100 de 1967 qui fête cette année son 50ème anniversaire.

Simca 1100
Simca 1100

Comme en 2016, Peugeot profite de Rétromobile pour présenter une des deux voitures engagées par la marque au Tour Auto 2017 : les équipes de Gilles Vidal, Directeur du Style Peugeot, ont redonné à la 504 de 1974, l’éclat de sa livrée Bandama Rallye, ex-Consten/Flocon. Elle sera confié à Etienne Bruet et Laurent Picard.

Peugeot 504 Tour Auto 2017
Peugeot 504 Tour Auto 2017

Le Concept-car SR1 dévoilé en 2010 est également exposé, dessinant les grandes tendances des modèles de la marque actuellement commercialisés et renouvelant l’identité stylistique de la marque.

Peugeot SR1 Concept
Peugeot SR1 Concept
Peugeot SR1 Concept
Peugeot SR1 Concept
Peugeot SR1 Concept
Peugeot SR1 Concept

Renault, place au Design

Renault met le design à l’honneur en exposant 11 véhicules, illustrant le style Renault, des « ancêtres » au concept-car le plus récent. Seront exposées une Type XB de 1907, Type CH de 1911, 40 CV Type JV de 1922, Reinastella de 1933, Viva Grand Sport de 1935, Juvaquatre de 1950, Floride de 1961, R5 Turbo de 1982, les Concept-car Laguna présenté au Mondial de Paris en 1990, Initiale de 1995 et le dernier présenté au Mondial de Paris en 2016 : TreZor également vu au récent Festival Automobile International.

Renault 40CV
Renault 40CV
Renault Viva Grand Sport
Renault Viva Grand Sport
Renault Juva Quatre
Renault Juva Quatre
Renault Floride
Renault Floride
Renault 5 Turbo
Renault 5 Turbo
Renault Laguna Concept
Renault Laguna Concept

Source CP Alpine, Peugeot, Renault

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous