Horlogerie / Montres Tour Auto

Tour Auto & Horlogerie, l’accord parfait (Partie 2 : 2013 – 2019)

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2017
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2017

Deuxième partie de notre rétrospective sur les partenariats horlogers du rallye historique du Tour Auto dont la 29ème édition se déroulera du 31 août au 5 septembre 2020 entre Paris et le Circuit Paul Ricard, via Clermont-Ferrand, Limoges, Toulouse et le Pont du Gard.

2013 – 2014 : HUBLOT

En 2013, changement de partenaire. Audemars Piguet cède sa place à une autre manufacture suisse très en vue et bien implantée dans le secteur automobile : Hublot. Très accrocheuse en matière de partenariats et de communication, elle s’investit particulièrement dans le sport – football, basket.. – et l’automobile – championnat du monde de Formule 1 – grâce à l’infatigable Jean Claude Biver. C’est lui à qui on doit la renaissance de la manufacture et son succès mondial grâce à une pièce maîtresse : la Big Bang lancée en 2005. La marque horlogère de luxe dirigée aujourd’hui par Ricardo Guadalupe a réussi un coup de maître en devenant en 2012 le partenaire horloger exclusif de Ferrari et de la Scuderia Ferrari.

Patrick Peter (Peter Auto) disait à l’époque : “Je souhaite la bienvenue à Hublot, un nouveau partenaire prestigieux. Je me réjouis de voir le Tour Auto Optic 2000 associé à cette marque emblématique dans son domaine d’excellence. Je suis assuré d’une véritable implication tant je connais la passion de Jean-Claude Biver pour les belles mécaniques automobiles. Nous l’attendons sur le Tour Auto Optic 2000 au volant de l’une de ses machines préférées.”

2013 – 22e edition

Hublot Classic Fusion Chrono Tour Auto 2013
Hublot Classic Fusion Chrono Tour Auto 2013

Pour célébrer la nouvelle édition du Tour Auto, Hublot choisit un de ses modèles phares : la Classic Fusion dans sa version chronographe bicompax. Son design classique correspond parfaitement à l’esprit « vintage » de l’épreuve historique. La Classic Fusion Chrono Tour Auto (ref. 521.NX.2612.VR.TRA13) est une édition limitée de 100 pièces numérotées réalisée en titane poli satiné. Ce matériau ultra-léger largement utilisé en compétition assure confort au porter et résistance aux chocs et à la corrosion. L’imposant boitier de 45 mm de diamètre, étanche à 50 m, est rehaussé d’une lunette satinée fixée par 6 vis en titane en forme de H.

Hublot Classic Fusion Chrono Tour Auto 2013
Hublot Classic Fusion Chrono Tour Auto 2013

Sous le capot bat le calibre HUB1143 automatique qui assure 42 heures de réserve de marche. Le fond de boite est pourvu d’une belle gravure reprenant le logo de la course et le dessin d’une Ferrari 275 GTB/4 dont Jean-Claude Biver possède un bel exemplaire. Le cadran opalin, en harmonie avec le boitier, et ses deux compteurs noirs satinés soleil (minutes du chrono et petites secondes) évoque la fameuse présentation dite « Panda » des chronos de pilotes des années 1960. Il est parcouru par une discrète bande tricolore qui se poursuit sur le bracelet en veau perforé blanc, clin d’œil aux gants de course, avec doublure en caoutchouc noir.

2014 – 23e edition

Hublot Classic Fusion Chrono Tour Auto 2014
Hublot Classic Fusion Chrono Tour Auto 2014

Tel le ying et le yang, Hublot présente l’année suivante la Classic Fusion Chrono Tour Auto 2014 (ref. 521.NX.1472.VR.TRA14) au design “Panda inversé”. Le cadran et le bracelet noirs sont complétés de compteurs argentés opalin. Ils sont traversés par une bande tricolore bleu-blanc-rouge. Les caractéristiques techniques restent les mêmes : boitier de 45 mm en titane, bracelet en veau perforé et calibre HUB1143 automatique. Edition limitée à 100 pièces numérotées.

2015 – 2018 : ZENITH

Après seulement deux années de partenariat, Hublot cède sa place à Zenith qui fête en 2015 son 150e anniversaire. La manufacture suisse s’ouvre à de nouveaux horizons, ayant eu jusque là peu de liens avec le milieu automobile. Elle a depuis signé un beau partenariat avec le constructeur de 4×4 de prestige anglais Land Rover/Range Rover dont la dernière pièce est la Defy 21 Land Rover Edition. L’accord signé prévoit le chronométrage officiel des quatre prochaines éditions de la course historique.

2015 – 24e edition

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition

Pour célébrer ce nouveau partenariat, Zenith choisit une pièce motorisée par le légendaire calibre El Primero qui a fait sa réputation et son succès. Présenté en 1969, ce mouvement, premier chronographe automatique intégré de l’histoire horlogère, tourne à la haute vitesse de 36000 alternances par heure, au lieu de 28800 ou 21600 alt/h comme traditionnellement. Cela permet d’obtenir une précison accrue de l’heure et du chronographe (au 1/10ème de seconde), une caractéristique indispensable pour le gentleman driver du Tour Auto.

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition

Le chronographe El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2015 (lire ici) (ref. 03.2044.4061/01.C746) est une édition limitée à 500 exemplaires. Il est pourvu d’un boîtier de 42 mm en acier brossé, étanche à 100 m, en harmonie avec le cadran argenté. Les deux totalisateurs des heures et minutes du chrono se distingue par leur fond blanc cerclé de bleu, couleur dominante qu’on retrouve sur le réhaut. Cette édition spéciale reprend la bande tricolore – devenue signe de reconnaissance des montres du Tour Auto – qui court sur le cadran et le bracelet en cuir d’alligator bleu doublé de caoutchouc. Une ouverture dite « Open » permet de voir le fonctionnement des balancier et spiral du mouvement. Le calibre automatique El Primero 4061, certifié chronomètre par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC), est aussi visible par le fond saphir sur lequel est imprimé du logo du Tour Auto. Il assure 50 heures d’autonomie. Détail ultime, les poussoirs et l’aiguille à 3 branches de la petite seconde à 9 heures sont réhaussés de bleu et de rouge.

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition

A noter que trois ambassadeurs de Zenith participent à cette épreuve : Felix Baumgartner (le parachutiste de l’extrême qui a été le premier homme à franchir le mur du son en chute libre) sur une Mercedes 300 SL, Dominique Vananty sur une Porsche 911 de 1965 et Daniel Spadini, avec Aldo Magada, président et CEO de Zenith, sur une Jaguar Type E.

2016 – 25e edition

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2016
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2016

Le chronographe El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2016 (lire ici) (ref. 03.2046.4061/91.C769) reprend les codes esthétiques résolument sportifs de la précédente édition avec un cadran et un bracelet en tissu arborant une bande tricolore bleu-blanc-rouge. Ils délaissent la couleur argentée pour une teinte gris ardoise. On retrouve sur cette nouvelle série limitée à 500 pièces numérotées le boitier en acier brossé de 42 mm de diamètre, le fond transparent avec le logo de la course, les index et aiguilles rhodiés, facettés et luminescents, l’échelle tachymétrique sur le réhaut et le calibre El Primero 4061 automatique.

2017 – 26e edition

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2017
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2017

Zenith reconduit le chronographe El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition (à moins qu’il ne s’agisse des exemplaires non vendus l’année précédente ?).

2018 – 27e edition

Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2017
Zenith El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition 2017

Pour la dernière année de son partenariat, Zenith reconduit le chronographe El Primero Chronomaster 1969 Tour Auto Edition.

2019 – : REBELLION TIMEPIECES

En 2019, Rebellion Timepieces reprend le flambeau. Il faut dire que la manufacture suisse a une longue expérience du sport automobile avec l’écurie Rebellion Racing engagée en endurance. Ce team privé s’est forgé une solide réputation en se montrant l’égale des équipes usine. L’automobile fait donc totalement partie de l’ADN des montres qu’elle produit. La marque a multiplié les partenariats avec de grandes courses internationales comme le championnat ELMS, le trophée Andros et le rallye Dakar (ex-Paris Dakar).

Pour Alexandre Pesci, président de Rebellion : “C’est avec un grand plaisir que nous accompagnons le mythique Tour Auto pour cette édition 2019. Acteur investi dans la rénovation et la préservation de voitures de collection grâce à Rebellion Motors, il nous semblait évident qu’une telle compétition soit chronométrée par de fins connaisseurs du milieu. Rebellion Timepieces aura à cœur d’apporter tout son savoir-faire en tant que chronométreur officiel.”

2019 – 28e edition

Rebellion Timepieces s’engage totalement dans la 28e édition en engageant une Jaguar Type E pilotée par Bruno Senna et Nicolas Prost comme voiture ouvreuse au départ de Paris. Et pour célébrer ce prestigieux partenariat, elle dévoile non pas une mais 3 montres ! Deux éditions limitées basées sur les Wraith Drive et Re-Volt avant le rallye et une 3e pendant le rallye : la Twenty-One 3 Hands Tour Auto  pour fêter l’arrivée à Deauville.

Rebellion Re-Volt Tour Auto 2019
Rebellion Re-Volt Tour Auto 2019

Les Wraith Drive Tour Auto et Re-Volt Tour Auto, produites à respectivement à 28 et 18 exemplaires, sont usinées en titane ultra-léger. Elles se distinguent par leur présentation bleu-blanc-rouge. La Re-Volt Tour Auto se reconnait à son boitier rectangulaire (38.5mm x 40.35mm) et son cadran ouvert sur le calibre squeletté à remontage manuel. Fréquencé à 28800 alt/h, il affiche les heures et minutes et offre une autonomie de 48 heures. Le centre du cadran est rehaussé du logo du Tour Auto ceint par un réhaut de couleur bleu.

Rebellion Wraith Drive Tour Auto 2019
Rebellion Wraith Drive Tour Auto 2019

Le Wraith Drive Tour Auto se distingue par son large boitier technique de 47 mm (étanche à 100 m). Il est surmonté d’une lunette crantée munie d’une échelle tachymétrique, indispensables pour les équipages du Tour Auto. Le cadran est traversé par une bande tricolore qui se prolonge sur le bracelet en cuir noir perforé comme les branches des volants des voitures anciennes. Il reçoit un compteur de la petite seconde à 9h en forme de jante et un totalisateur des minutes du chrono à 12h. Il est frappé du logo du Tour Auto. Il abrite un mouvement ETA 7750 automatique avec 48 heures de réserve de marche.

Rebellion Twenty-One Tour Auto 2019
Rebellion Twenty-One Tour Auto 2019

la Twenty-One 3 Hands Tour Auto est l’entrée de gamme destinée à satisfaire un plus large public de passionnés. Cette “3 aiguilles-date” limitée à 100 pièces s’inspire du design des larges volants des voitures américaines des années 1930 et de la Packard One-Twenty en particulier. Le boîtier de forme coussin de 46,95 mm en acier inoxydable alterne surfaces brossées et polies. Il abrite un mouvement automatique fréquencé à 28800 alternances par heure et doté d’une réserve de marche de 38 heures. Le cadran gris clair, protégé par un verre saphir antireflet, s’inspire du volant de la Packard avec ses branches et son moyeu central fixant les petites aiguilles luminescentes. Il est rehaussé du logo du Tour Auto, gravé aussi sur le fond du boitier vissé. Ultime finition : le bracelet en cuir blanc est rehaussé de bandes bleu et rouge et doublé de caoutchouc noir.

2020 – 29e edition

Ces trois montres sont reconduites pour l’édition 2020 du Tour Auto.

Si vous êtes intéressés, voici ci-dessous les tarifs HT de ces éditions spéciales :
– Twenty-One 3 Hands Tour Auto : 2969,60 €
– Wraith Drive Tour Auto : 8073,60 €
– Re-Volt Tour Auto : 24128 €

Bonne course !

Nous twittons, suivez-nous