Actualité Renault

Dacia Sandero R.S. 1.3 Tce 160 ch : Esprit GTi !

Renault Sandero R.S.
Renault Sandero R.S.

La placide gamme de la marque Dacia va s’enrichir très bientôt d’un modèle sportif, la Sandero R.S. Renault, propriétaire de la marque roumaine, distribue déjà la compacte Sandero sous son propre logo, hors d’Europe, et commercialise une version sportive motorisée par le 4 cylindres 2.0L 16S 150 ch (lire notre article ici) qui a fait les beaux jours des Clio R.S. en atmo (lire notre essai ici) et Megane R.S. en turbo (lire notre essai ici). Malheureusement, les contraintes environnementales européennes ont, depuis, condamné ce bloc. L’arrivée du tout nouveau 1.3L Tce, non malussé, installé sous le capot du Duster en version 130 et 150 ch, permet à Dacia de proposer enfin un petite sportive, toujours à un tarif concurrentiel. Présentation officielle au salon de Francfort 2019 !

R.S. pour Racing Spirit

Comment utiliser le monogramme R.S. réservé exclusivement à Renault ? La solution est toute trouvée avec l’appellation Racing Spirit reprenant les initiales tant convoitées. Le nouveau bloc 1.3L Tce (1333 cm3) est promis à une bel avenir, ses performances allant de 115 ch/220 Nm à 160 ch/270 Nm selon les modèles motorisés (Clio, Kadjar, Megane, Scénic et… Mercedes Classe A). Le niveau de puissance retenu est le maximum proposé actuellement, 160 ch (120 kW à 5500 tr/min) et 270 Nm (dès 1800 tr/min), ce qui fait de la Sandero Racing Spirit la Dacia de série la plus puissante jamais produite ! Pour ne pas dépasser les 20 000 € TTC, la boite de vitesse reste manuelle à 6 rapports. La version EDC à double embrayage n’a pas été retenue pour le moment.

Sandero Racing Spirit
Renault 1.3L Tce et BVM6
Sandero Racing Spirit

Fidèle à ses habitudes, Dacia reste une marque bon marché, proposant des prix attractifs. La cible désigné est la catégorie des petites sportives comme les Suzuki Swift Sport (lire notre essai ici), Ford Fiesta ST Line 1.0 EcoBoost 140 ch (lire notre essai ici) ou Seat Ibiza FR 1.5 TSI 150 ch. Inutile d’aller chercher la cousine Clio R.S. de 200 ch (lire notre essai ici) et encore moins la version Trophy de 220 ch. Avec une masse de 1,13T sur la balance ; soit rapport poids/puissance de 7,1 kg/ch ; la Sandero Racing Spirit est annoncée sur le 0 à 100 km/h en 7,9 sec et 202 km/h en VMax.

Sandero Racing Spirit
Sandero Racing Spirit
Sandero Racing Spirit

Le châssis de l’actuelle Sandero II est hérité de la Clio II, qui a connu une version R.S. Dacia dispose donc dans la banque d’organe du groupe Renault de trains roulants configurés pour une version vitaminée. Le châssis sport a été développé par Renault Sport, reprenant les équipements vu sur la versions brésiliennes Grand Prix Concept et Racing Spirit : amortisseurs sport, suspensions et directions recalibrées, freinage renforcé avec quatre disques ventilés (adieu les tambours à l’arrière !) de 280 mm (AV) et 240 mm (AR disques pleins), ESP paramétrable via le mode sport (!), pneus Continental SportContact3 en 205/45R17 sur des jantes alliages de 17 pouces. En option et c’est la seule, une monte en Michelin Pilot Sport 4, toujours de 17 pouces, est disponible !

Sandero Racing Spirit

La Sandero Racing Spirit se pare d’un becquet de toit et d’une double sortie d’échappement située dans le diffuseur arrière, soulignés de touches de rouge : étriers de freins, logo central de roue, lame avant style F1, rétroviseurs, diffuseur arrière et bandes latérales spécifiques. L’habitacle revêt également des attributs sportifs : plaque spécifique placée près de la commande de boîte de vitesses, bouches d’aérations latérales, cerclage du compteur. Les sièges s’habillent de bandes rouges et de surpiqûres. La console centrale à l’aspect noir brillant et les poignées intérieures de portes complètent l’harmonie rouge et noir de l’intérieur.

Sandero Racing Spirit
Sandero Racing Spirit

Quatre coloris sont uniquement retenus pour la Sandero Racing Spirit : rouge (Roșu Ceaușescu)/deco noire, noir (Maera Negra)/déco rouge, blanc (Alb Transilvania)/deco rouge et enfin gris mat (Carpați Gri)/deco rouge. Ce nouveau gris mat a été choisi comme teinte porte drapeau de la marque en sport puisque le jaune est réservé à Renault Sport et la bleu à Alpine. Enfin, pour cette version sportive de sa compacte citadine, 5ème en Europe avec 6,9% de part de marché (derrière le quarté Clio/208/Fiesta/Polo), Dacia n’en produira que 4000 exemplaires, 1000 par coloris, numérotés. Les tarifs seront communiqués début octobre 2019.

Source : A. Prilie-Pește

Catégories :

Nous twittons, suivez-nous