Actualité Renault

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy : 8’23 sur le Nurburgring…

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

L’essai de la Clio R.S. 200 EDC nous avait laissé sur notre faim. Efficace, polyvalente et (trop) sage au quotidien, il lui manquait ce supplément de sportivité digne de ses aïeuls, les Clio Williams et Clio R.S. II et III. Renault a donc rapidement pris en compte cet état de fait pour présenter, au Salon de Genève de cette année, une évolution, la Clio R.S. 220 EDC Trophy.

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

Trophy plus performante

Commercialisée à partir de 28 900 €uros TTC en série limitée, la Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy se distingue de la Clio R.S. 200 EDC “de base” par son moteur 4 cylindres 1.6L turbo, d’origine Nissan, plus performant avec 20 ch de puissance supplémentaire et 40 Nm de couple en plus soit respectivement 220 ch (à 6 250 tr/min) et 260 Nm (entre 2 000 et 5 750 tr/min) et avec un “overtorque” (overboost) sur les 4ème et 5ème rapports permettant d’atteindre 280 Nm entre 2 500 et 4 500 tr/min. Pour cela, les ingénieurs de Renault Sport ont installé une nouvelle cartographie moteur, un turbo de taille supérieure, un circuit d’admission réduisant les pertes de charge et une “descente d’échappement” remodelée pour accueillir le catalyseur Euro 6.

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

La boîte EDC a été également retravaillée pour obtenir des passages de rapport jusqu’à 30% plus rapides, avec des rétrogradages plus prompts – réduction de course des palettes au volant (sic !) -, une plus grande polyvalence du mode Sport en conduite mixte, un Stop & Start (actif en mode normal) désactivé en mode Sport et Race. En terne de performances par rapport à la Clio RS 200 EDC, les accélérations du 0 à 100 km/h et 400 m DA gagnent 0,1 sec avec respectivement 6,6 et 14,5 sec pour la Clio RS 220 EDC Trophy. Le 1000 m DA est annoncé en 26,4 sec contre 27,1 et la VMax pointe à 235 km/h au lieu de 230.

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

Enfin, le châssis a été revu et raffermi pour être plus sportif, un point fort des ingénieurs de Renault Sport, avec un abaissement à vide de -20 mm à l’avant et -10mm à l’arrière. Les amortisseurs, couplés à des butées de compression hydrauliques, sont renforcés. La direction évolue également par l’adoption d’une nouvelle crémaillère à démultiplication réduite de 10% (de 14,5/1 à 13,2/1 à la roue) pour plus de précision. Les nouvelles jantes 18’’ Radical (au traitement diamanté noir) accueillent des pneumatiques Michelin Pilot Super Sport 205/40R18. Rien ne change en terme d’aéro par rapport à la Clio RS 200 EDC. Le poids à sec passe de 1,28 T à 1,2T soit 79 kg de moins d’après la fiche technique mais Renault ne précise pas quels éléments sont concernés par cet allègement.

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

La Clio R.S. 220 EDC Trophy dispose d’une nouvelle teinte de carrosserie Givre Nacré vernis Mat en option (allant de pair avec le toit noir brillant) à laquelle s’ajoute le Blanc Glacier, Noir Profond, Rouge Flamme et Jaune Sirius. Il manque juste les superbes coloris Bleu Dynamo, Orange Sanguine, Vert Orion ou Vert Allien ! Un marquage Trophy sur la lame F1 avant, sur le jonc décoratif de portière et sur le seuil de porte numéroté complète les différences esthétiques. A l’intérieur, des équipements spécifiques font leur apparition comme le volant en cuir embossé, des sièges sport en cuir, chauffants avec appuie-têtes intégrés, des nserts look carbone sur les enjoliveurs d’aérateurs et les joncs de porte, l’ embase de levier de vitesse et inserts d’aérateur en chrome satin (au lieu du rouge anodisé) et en option le système de télémétrie embarqué R.S. Monitor avec fonction d’ajustement de la progressivité de la pédale d’accélérateur selon 5 modes.

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

Mieux que les Audi S1 et Mini JCW

C’est le magazine allemand Auto Motor und Sport et le pilote Christian Gebhardt qui ont emmené la Clio RS 220 EDC Trophy sur le Nurburgring Nordschleife pour un super test sur les 20,832 km du circuit de référence. Le meilleur chrono est tombé en 8’23 soit 36 sec de mieux que la Clio RS 200 EDC (8’59)… ce qui n’est pas rien ! Le travail de profondeur des ingénieurs de Renault Sport a porté ses fruits comme ce fut le cas avec la Megane RS 275 Trophy-R. Quand on regarde ce temps avec plus d’attention dans le classement officiel/non officiel du ‘Ring, la petite citadine française fait mieux que les Audi S1 et Mini JCW, toutes deux plus puissantes avec 231 ch ; que nous avons essayé cette année ; avec respectivement 8’41 et 8’35. Christian Gebhardt a également exécuté 8’40 avec l’Opel Corsa OPC. La Clio RS 220 EDC Trophy est tout de même devancée par les Seat Cupra et Polo GTI. Pour mieux relativiser, les Aston Martin DB7 GT  (440 ch), Audi RS4 (B6), BMW X6 M, Mercedes SLK 55 AMG sont distancés !

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

Bien que le Nürburgring n’autorise plus officiellement les « Lap time » et ce, jusqu’au printemps prochain, une question vient à l’esprit : pourquoi Renault n’a pas communiqué sur cet évènement pour faire la promotion de son modèle ? Car avec la Megane RS 275 Trophy-R, la Clio RS 220 DEC Trophy est un nouveau membre de la gamme Renault Sport qui accroche son nom au tableau des chronos du ‘Ring.

Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy
Renault Clio R.S. 220 EDC Trophy

Source : Auto Motor und Sport (http://www.auto-motor-und-sport.de/news/rekorde-nuerburgring-nordschleife-9313087.html)