Lotus Elise Sprint : Restylée et plus légère !

Sprint. C’est une habitude chez Lotus, les années se terminant par le chiffre 7 apportent cette dénomination. C’était le cas en 1967 avec l’Elan Sprint mais aussi 40 ans plus tard avec l’Exige Sprint, en 2007. Dix ans plus tard, c’est au tout de l’Elise de reprendre l’appellation Sprint. Au menu, un restyling et un allègement de 41 kg lui permettant de passer sous la barre des 800 kg à sec pour le modèle 1.6L de 136 ch, 798 précisément grâce à la fibre de carbone de certains panneaux de carrosserie et 846 kg a sec pour la version 1.8L compressée de 220 ch. En transposant dans un référentiel “Véhicule en Ordre De Marche” (poids à vide avec les fluides, le plein, les options d’allégements), on obtient respectivement 850 kg (136 ch) et 900 kg (220 ch).

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Cela sera t il suffisant ?

L’Elise c’est le “Blockbuster” de Lotus. Depuis sa création en 1996, pas moins de 33000 exemplaires sont sortis de l’usine d’Hethel. Autant qu’avant de la modifier, Lotus y réfléchi à deux fois. Mais l’arrivée d’une concurrence telle que l’Alpine A110, plus polyvalente et certainement aussi performante, pousse Lotus à radicaliser l’Elise pour garder un espace d’existence. La Sprint en est l’illustration. Disponible avec le blocs d’origine Toyota 1.6L 136 ch/160 Nm et 1.8L compresseur 220 ch/250 Nm, la Sprint ne propose pas d’évolution moteur, ceux ci rejetant respectivement 149 gr/km CO2 et 173 gr/km CO2. Et c’est bien là, la principale déception de cette nouvelle version, qui va devoir supporter les lourds surcoûts du malus écologique. A ce demander pourquoi Lotus n’a pas installé le bloc de la Yaris GRMN, présentée à Genève, qui se veut normalement moins polluant.

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Au niveau du look, ce restyling est le bienvenu, l’Elise reprenant les codes des récentes versions des Evora et Exige : entrées d’air agrandies et calandre en
nid-d’abeilles au niveau de la face avant, modifications des phares et des feux à LED’s (-0,3 kg), nouvel aileron et extracteur arrière (modification de l’écoulement des fluides sous le véhicule, réduction de la traînée aéro et amélioration de la stabilité), pour une réduction de poids de 10 kg grâce à cet ensemble de nouveaux composants.

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

La Sprint, version ultralégère de l’Elise, se situe entre l’Elise Sport et l’Elise Cup 250. La Sprint est dotée de série d’équipements ultralégers, dont une batterie lithium-ion (pour un gain de 9 kg), des sièges sport Lotus en fibre de carbone (-6 kg) et de nouvelles jantes ultralégères en alliage forgé (-5 kg), tandis que le panneau d’accès avant en fibre de carbone, l’arceau de sécurité en fibre de carbone, le capot de moteur en fibre de carbone et la lunette arrière en polycarbonate économisent 6 kg. Au total, ces équipements allègent la Sprint de 26 kg par rapport aux modèles Sport et Sport 220 précédents.

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Si l’on y ajoute les améliorations apportées à l’ensemble de la gamme Elise, le poids de la nouvelle Sprint descend à 798 kg à sec. La gamme d’équipements comprend aussi des seuils de porte en fibre de carbone en option (-0,8 kg), ainsi que de nouveaux disques de frein en deux parties (-4 kg), disponibles en option. Cette réduction de poids se traduit par une accélération plus rapide de 0 à 100 km/h en 6,3 sec pour la Sprint et en 4,5 sec pour la Sprint 220 (rapport poids-puissance de 170 ch/T pour l’Elise Sprint) et de 260 ch/T pour l’Elise Sprint 220).

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

À l’extérieur, de nombreux détails esthétiques habillent la Sprint, dont un panneau de traverse arrière noir mat, des jantes spécifiques noires en métal contrasté et de badges arrière et latéraux exclusifs. A l’intérieur, on note les inserts de sièges sport assortis à la carrosserie, la console de transmission, le pourtour du CVC ou les broderies de siège Sprint. L’intérieur de la Sprint propose également en option une sélection de garnitures en Alcantara, rehaussés de surpiqûres contrastées, qui peuvent orner les portières, les seuils, les sièges et les cadres d’aération. Repris de l’Exige Sport 350, la boîte de vitesses manuelle offre sa tringlerie apparente, permettant une réduction de poids net de 1 kg.

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Le tableau de bord de la nouvelle Elise n’a pas été oublié, avec des graphismes repris de l’Evora. Un nouveau système d’infotainment embarqué, comprenant une connectique pour iPod et la fonction Bluetooth, peut également être sélectionné via une commande. Les options du nouveau modèle incluent aussi un volant, des cadres d’aération et des seuils de porte garnis en Alcantara. D’autres améliorations peuvent être commandées, notamment une nouvelle teinte de carrosserie, « Electric Light Blue », qui vient enrichir la palette principale de Lotus.

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Le freinage est assuré par des étriers avant à deux pistons AP Racing et des étriers arrière Brembo à un piston. Des disques de frein légers en deux parties sont aussi disponibles en option. Tous les modèles bénéficient de l’ESP avec modes de conduite sélectionnables par l’utilisateur : Drive/Sport/Off. Conservant ce qui l’a toujours distinguée de ses concurrentes, l’Elise est construite sur un châssis léger en aluminium extrudé et collé pesant 68 kg. La nouvelle Elise garde également la même configuration de suspension que les modèles précédents, constituée d’une suspension totalement indépendante à double triangulation et d’une barre stabilisatrice avant auxquels s’ajoutent des amortisseurs à gaz haute performance Bilstein et des ressorts à bobines coaxiales Eibach à l’avant et à l’arrière. Avec ce modèle bien plus léger que ses prédécesseurs, la rigidité des suspensions a légèrement augmenté, sans compromettre le comportement et toucher de route spécifique de Lotus.

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Jean-Marc Gales, CEO de Group Lotus plc., a déclaré au sujet de ce nouveau modèle : « Une fois encore, avec l’Elise, nous repoussons les limites de la réduction de poids dans le secteur des voitures de sport. Alors que les autres constructeurs essaient de suivre Lotus en termes d’allègement, nous avons placé la barre hors de portée. Une voiture de sport agile et légère ne peut pas peser plus d’une tonne. Elle doit être bien plus légère. Lotus réalise un formidable exploit en proposant cette nouvelle Elise, pleinement homologée, à moins de 800 kg ». Il poursuivi : « Encore meilleure puisque plus légère, l’Elise offre une expérience de conduite encore plus pure, une plus grande agilité et de meilleures performances globales. Comme nous le disons à Hethel : plus c’est léger, plus c’est Lotus. »

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Lotus Elise Sprint

Les Elise Sprint et Sprint 220 sont annoncées au tarif de 47700 € et 56780 €. Rappel des prix pour l’Elise Sport et Sport 220 à 41150 € et 50220 €.

Enfin, une nouvelle version Cup 250 de l’Elise sera lancée en mai 2017 au prix annoncé de 63130 €. Incorporant l’ensemble des améliorations de la nouvelle gamme Elise, l’Elise Cup 250 a été allégée de 23 kg. Des options de réduction de poids, dont un pack Carbon Aero, un panneau d’accès avant, un arceau de sécurité et un capot de moteur en carbone, peuvent même porter ce chiffre à 40 kg.

Source CP Lotus

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Author: Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Share This Post On

1 Comment

  1. Mouais ! va falloir qu’ils se remuent un peu à Hethel face à la nouvelle Alpine A110 !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
Alpine A110
Salon de Genève 2017 : Les Top et les Flop de la rédac’

A peine remis du marathon de Genève que le chef nous punit déjà : « Merci de me donner votre...

Fermer