Salon de Genève 2017 : Les Top et les Flop de la rédac’

A peine remis du marathon de Genève que le chef nous punit déjà : « Merci de me donner votre Top 10, ou Top 5 et Flop 5 si vous préférez ». Je crois qu’il y avait qu’il y avait aussi « Exercice difficile » et « Bisous, merci » dans l’email, quoique pour le Bisous je ne suis plus certain. Bref derrière cet énoncé digne d’un sujet de philo au bac se cache vraiment un truc difficile, comment ne retenir du Salon de Genève 2017 que 5 points bien et 5 points moins bien ??

Ambroise

1. Bentley EXP12 Speed6E : Le Coupe EXP10 était déjà en haut de mon Top 10 en 2015, suite logique que de retrouver sa déclinaison Cab’ à cette même première place. Mais outre la logique, quelle beauté dans ce concept, il ne reste plus qu’à espérer qu’une auto au look proche de ces 2 concepts trouve sa place prochaine dans la gamme Bentley, juste pour avoir le plaisir (et la chance) d’en croiser une dans la vraie vie, en dehors des moquettes et parquets des salons…

Bentley EXP10 Speed6

Bentley EXP10 Speed6

2. Alpine A110 : Sans être particulièrement chauvin ni sans avoir succombé à l’interminable (et parfois fatiguant) teasing des commerciaux Alpine, il faut avouer qu’elle semble tout à fait réussi cette Berlinette du 21ème siècle, non ? En tous cas tous les ingrédients pour en faire une machine à sensations, digne de son héritage, qui espérons le arrivera à écrire de nouvelles pages dans ce livre Alpine déjà bien garni !

Alpine A110

Alpine A110

3. Lamborghini Huracan Performante : Elle est orange, elle est italienne, elle va super vite au Nurb’ et elle a l’air méchante ! Voilà il ne m’en faut pas plus pour monter sur la 3ème marche de mon Top 10. Désolé c’est puéril, mais parfois on ne contrôle pas ses émotions 🙂

Lamborghini Huracan Performante

Lamborghini Huracan Performante

4. Ferrari 812 Superfast : Elle est rouge, elle est italienne, … non je ne vais pas vous la refaire. Mais ici ce n’est pas tant pour le look qui s’éloigne doucement mais surement des « belles Ferrari d’avant » (désolé pour ce coup de c’était mieux avaaaant) mais plutôt pour la performance de Ferrari à renouveler leur gamme si vite et à proposer toujours plus, plus puissant, plus rapide, plus affuté, plus tout. Souvenez-vous la F40 de 1987, fantasme de la jeunesse de beaucoup d’entre nous, super car ultime offrait 478 ch quand cette 812 Superfast délivre 800ch disponible dans la moindre petite échoppe de quartier logotée d’un Cavallino Rampante, incroyable mutation de la voiture de sport ultra haute performance en moins de 30 ans…

Ferrari 812 Superfast

Ferrari 812 Superfast

5. Alfa Romeo Stelvio : Oui je sais c’est un SUV et le chef me répète assez souvent que ce n’est bon qu’à tracter un plateau avec une pistarde dessus, mais franchement Alfa réussi un coup de maitre avec ce Stelvio. Le look désirable des berlines Alfa à peine gonflé pour en faire un SUV, moi j’adore ! Et ne parlons pas de la version Quadrifoglio et de son V6 2.9 litres biturbo de 510 ch et 600 Nm de couple…

Alfa Romeo Stelvio

Alfa Romeo Stelvio

Après les Top, voici les Flop !

1. McLaren 720S… et ses narines : C’est dur de dire que le gros flop à mes yeux est la nouvelle McLaren, mais vraiment je suis désolé je n’arrive pas à m’y faire à ces deux grosses narines de chaque coté du capot ! Oui je sais c’est pour l’aéro et donc la perf, mais diantre que c’est moche ! Non franchement, personne ne vous l’a dit à Woking ?

McLaren 720S

McLaren 720S

2. Jaguar I-Pace : Je sais que les gouts et les couleurs sont une affaire personnelle, mais ayant un peu laissé trainer mes oreilles autour du concept Jaguar I-Pace j’ai l’impression que ce dernier concept I-Pace est loin de faire l’unanimité. Il faut dire que Jaguar nous a habitué ces derniers temps à un tel niveau d’élégance chic et sportive que le I-Pace a physique plus des aires de Tata que de Jag’. Allez croisons les doigts pour que ce soit surtout pour les techno que pour le design que ce I-Pace se retrouve dans un modèle de série !

Jaguar I-Pace

Jaguar I-Pace

3. Range Rover Velar : Le Velar dans le Flop 5 ? Oui surprenant d’autant plus que je suis plutôt fan des produits Range et Land Rover… Mais là c’est la démarche commerciale de Range Rover que j’ai du mal à comprendre, y’avait-il vraiment de la place dans sa gamme déjà bien complète de SUV/baroudeur/4×4 premium ? Avec un Evoque Coupé, Cab ou 5 portes, un Discovery standard ou Sport, un Range Rover Sport et un Range Rover le trou dans la raquette n’était pas flagrant. Mais bon le produit est beau, ultra bien fini et sans doute performant, et le pire c’est que je suis sûr qu’il va se vendre comme un petit pain ! Donc tant que ça apporte du cashflow à la maison mère pour lui donner envie de sortir un Defender 2, je ne vais pas trop trop me plaindre 🙂

Range Rover Velar

Range Rover Velar

4. Volvo XC60 : Oup’s 3ème SUV dans mon Flop 5, mais un peu comme pour le I-Pace l’évolution du design Volvo me déçoit. La tendance était carrément bonne et sexy et là cette dernière mouture avec un museau prononcé et marqué semble marquer un retour en arrière dans le design suédois, dommage.

Volvo XC60

Volvo XC60

5. Mansory : Désolé à tous les amateurs de la marque, mais j’ai vraiment un blocage psychologique avec chacune, oui oui chacune sans exception, production de Mansory. Il n’est jamais facile de modifier une voiture plutôt réussie, ce qui est généralement le cas des modèles de base, mais disons que certains y arrivent mieux que d’autres…

Mansory

Mansory

Je laisse la parole aux autres membres de l’équipe…

Joris

Top 5 :

1- Lancement de la division AMR : Aston Martin avait décidément bien besoin de ça pour rivaliser avec ses concurrents ! Des voitures « track focused » comme je les aime !

Aston Martin Valkyrie - AMR - Joris Clerc

Aston Martin Valkyrie – AMR – Joris Clerc

2- McLaren 650S Liberty Walk : L’excentricité japonaise à son summum ! Autant la 650S ne m’excitait guère, cette version élargie avec la livrée Harrods offre un tout autre visage.

McLaren 650S Liberty Walk - Joris Clerc

McLaren 650S Liberty Walk – Joris Clerc

3- Bentley EXP12 Speed 6E Concept : Pour moi c’est LE concept du salon ! Reprenant les lignes du concept EXP10 Speed6 que j’avais déjà approuvé, ce cabriolet est tout simplement superbe.

Bentley EXP12 Speed 6E - Joris Clerc

Bentley EXP12 Speed 6E – Joris Clerc

4- Mercedes G650 Landaulet : Comme le dit l’adage, « c‘est totalement inutile et donc rigoureusement indispensable », voilà tout ! Fan de gros cubes comme le classe G de Mercedes, cette version “inutile” renforce mon sentiment à son sujet.

Mercedes G650 Landaulet - Joris Clerc

Mercedes G650 Landaulet – Joris Clerc

5- Pagani Huayra Roadster : La définition d’artisanat automobile par excellence, des détails par centaines, des finitions exemplaires, du carbone, …

Pagani Huayra Roadster - Joris Clerc

Pagani Huayra Roadster – Joris Clerc

Flop 5 :

1- Gemballa Avalanche : les fans de tuning ne peuvent que lui envier son aileron ! Produire ce machin après avoir produit la Mirage GT et les précédentes générations d’Avalanche est une honte ce préparateur.

Gemballa Avalanche - Joris Clerc

Gemballa Avalanche – Joris Clerc

2- Techart GT Street R : la même chose, un aileron horrible, trop imposant, … c’est dommage, je suis généralement amateur des préparations Techart.

Techart GT Street R - Joris Clerc

Techart GT Street R – Joris Clerc

3- Tout le stand Mansory : le mauvais goût par excellence, des couleurs « spéciales », du carbone de partout, des appendices sans intérêt, …

Mansory 488 Spider - Joris Clerc

Mansory 488 Spider – Joris Clerc

4- Bentley Continental GTC Supersports : il est rare que je critique une Bentley, mais le modèle exposé au salon m’a fait penser à une version Mansory (bicolore, pc avant torturé, jantes, …).

Bentley Continental GTC Supersports - Joris Clerc

Bentley Continental GTC Supersports – Joris Clerc

5- Artega Scalo Supereleggera : pour moi, la pire erreur de Touring Superleggera depuis le début des années 2000. Habitué à des lignes élégantes et fluides, ce concept est indigne de Touring et ne devrait (pour moi) même pas apparaître sur le stand du carrossier italien.

Artega Scalo Superelletra

Artega Scalo Superelletra

Philippe

Les bonnes surprises :

1- Alpine A110 : La plus excitante nouveauté depuis plusieurs années. Sur le papier toutes les qualités réunies d’une Elise et d’une Cayman. A confirmer volant en main cependant.

Alpine A110

Alpine A110

2- Bentley EXP12 Speed6 : Cela reste toujours un prototype, mais après le coupé de l’année dernière on dirait que la célèbre marque a une idée sérieuse derrière la tête. Enfin une Bentley excitante !

3- Pagani Huayra Roadster : Le coupé le laissait relativement de marbre, la version découvrable gagne énormément en sex-appeal

Pagani Huayra Roadster

Pagani Huayra Roadster

4- Scuderia Cameron Glickenhaus SCG003 : Quand un particulier (certes fortuné) arrive a faire une auto belle et efficace, ça permet de garder foi en l’être humain

5- Volkswagen Arteon : Du classique dans les grandes lignes mais de belles idées stylistiques dans le détail. Comme ces feux qui prolongent la calandre

Les flops :

1- McLaren 720S : La potentielle meilleure supercar du monde semble dessinée par un collégien pendant un cours de latin…Quand la fonction créée la (dif)forme c’est pas toujours pour le meilleur

2- Ferrari 812 Superfast : Moins laide que la McLaren, le faciès de la nouvelle sportive de la marque cède aux sirènes aérodynamiques en oubliant qu’un sourire c’est mieux qu’une grimace

Ferrari 812 Superfast

Ferrari 812 Superfast

3- Porsche Panamera Sport Turismo : C’est tellement gros ! Alors que la seconde génération de Panamera berline avait retrouvé un semblant de finesse, le shooting break semble s’inspirer de l’élégance de la Ford Scorpio.

4- Aston Martin ; Bentley… : Quand les départements « exclusive » ciblent de façon si évidente une clientèle de jet-setters, les marques y perdent leur image de voitures pour gentlemen…

5- Touring Superleggera : Cela fait deux éditions de Genève que la carrosserie italienne ne nous fait plus rêver…

Touring Superleggera

Touring Superleggera

Raphaëlle (Miss280ch)

TOP 5 :

1- Kia Stinger : Je n’avais vu que les photos de son lancement, mais en vrai elle est assez réussie. Elle est suffisamment racée pour attirer l’œil, ce qui me surprend de la part de Kia mais c’est une bonne surprise comme on aimerait en avoir d’autres.

Présentation Kia Stinger GT - Joris Clerc

Kia Stinger GT

2- Lexus LS500h : J’aime les lignes de cette limousine signée Lexus, et j’aimerais bien tester le massage des sièges à l’arrière … oui des fois j’ai bien envie de laisser le volant à d’autres dans ces conditions.

3- Alpine A110 : Elle était attendue, elle est mignonne et ses specs semblent corrects, c’est un incontournable de cette édition du salon de Genève donc elle se doit de figurer dans mon top (même si je l’attends au virage).

4- Infiniti Concept Black S : C’est musclé, massif … Infiniti ne fait pas dans la dentelle sur ce concept mais il a un côté bestial qui ne m’a pas laissé indifférente.

5- McLaren 720S : Je suis de plus en plus séduite par les modèles McLaren et cette 720S ne fait pas exception.

McLaren 720S

McLaren 720S

FLOP :

1- Absence de Tesla sur le salon, même si on trouvera des Model X sur certains stands de préparateurs / pneumatiques.

2- Ford Mustang : Malgré l’annonce d’un facelift c’est l’ancien modèle qui est exposé à Genève, je m’attendais à voir le nouveau (qu’est ce qu’on devient pressés).

3- Porsche Panamera Sport Turismo … je ne doute pas du succès de ce modèle mais je trouvais déjà la ligne lourde pour le Panamera, dans cette version cela ne s’améliore pas.

4- Mercedes Maybach G650 AMG Landaulet… c’est monstrueux dans le premier sens du terme ici pour moi…

Mercedes Maybach G65 AMG Landaulet

Mercedes Maybach G650 AMG Landaulet

Pas de 5ème flop je n’en ai pas trouvé sur le moment 🙂

Yvan

1- Alpine A110 : Très (trop) attendue, elle ne m’a pas déçue. Cela faisait bien trop longtemps qu’une voiture française ne dégageait pas autant de sex-appeal et les specs donnent vraiment envie de l’essayer, à la fois sur route mais surtout sur circuit.

Alpine A110

Alpine A110

2- Bentley EXP12 Speed6 : Tout simplement le plus beau concept car du salon, Bentley récidive après le coupé EXP10 de 2015 et cette version roadster tranche vraiment avec les horreurs que propose la marque anglaise sur son stand genevois.

Bentley EXP10 Speed6

Bentley EXP10 Speed6

3- Pagani Huayra Roadster : Superbe, le roadster apporte ce que le coupé n’a pas, légèreté et finesse des lignes. Du très bel ouvrage.

4- RUF CTR 2017, Alpina B5 Biturbo : Deux préparateurs qui par leur talent et leur sérieux sont devenus constructeurs, n’hésitant pas à faire mieux – équipements, performances, technologies – que les modèles d’origine dont ils s’inspirent.

5- Lamborghini Huracan Performante : J’aurai bien parlé de la Toyota Yaris GRMN, Toyota musclant sa citadine en lui greffant “son” moteur développé par Lotus, tout en lui apportant des améliorations en termes de combustion donc d’émissions polluantes, un travail gagnant-gagnant pour les deux marques. Mais non, je préfère finalement aborder l’Huracan Performante dont les performances sont à mettre au crédit d’une aéro active très développée. Comme quoi, l’augmentation de puissance ne fait pas tout. Surement le meilleur rapport qualité/prix/performances de ce Salon de Genève.

Lamborghini Huracan Performante

Lamborghini Huracan Performante

Flop :

1- McLaren 720S : Les photos publiées me faisaient craindre le pire en terme de design, la voir en vraie ne m’a pas réconcilié avec son style très clivant. Désolé, la (MP4)12C coupé est bien plus jolie, conseil aux propriétaires de la (MP4)12C coupé produite à 1500 exemplaires (contre 3000 au Spider) : gardez là, c’est un collector en puissance !

2- Aston Martin AMR : Ça fait mal de critiquer une marque que j’apprécie, mais la ligne Aston Martin Racing pour la route et pour la piste – Rapide AMR  210 exemplaires et Vantage AMR Pro, 7 exemplaires – est bien pauvre face à l’offre des AMG, Audi Sport (ex-Quattro) ou Motorsport.

Aston Martin AMR

Aston Martin AMR

3- DS 7 Crossback : Malgré les matériaux intérieurs de grande qualité, cet Audi Q5 à la française ne m’a guère convaincu et ses motorisations sont bien faiblardes comparées à la concurrence.

4- Absence remarquée de Lotus qui aurait pu profiter du salon de Genève pour annoncer le lifting de l’Elise motorisée par le bloc de la Yaris GRMN (oups, désolé, ce n’est pas encore officiel).

5- Peugeot Concept Instinct : Belles lignes de break de chasse, électrique, connecté, autonome, non décidément cela ne me fait pas rêver…

Photos @ Joris Clerc et Walter Babic

Ambroise Brosselin

Author: Ambroise Brosselin

Share This Post On

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Lire les articles précédents :
TAG Heuer partenaire de Gran Turismo
Salon de Genève 2017 : TAG Heuer devient partenaire du jeu vidéo Gran Turismo

Bruce McLaren
Bruce McLaren – le film : Son histoire sur grand écran

Maserati GranTurismo Sport et GranCabrio Sport Edition Speciale
Maserati GranTurismo Sport et GranCabrio Sport : Pour les 60 ans de la 3500 GT

Fermer