Ferrari SP48, l’autre F8 Tributo
Actualité Ferrari

Ferrari SP48, l’autre F8 Tributo

Ferrari SP48
Ferrari SP48

Chaque Ferrari est unique, mais inévitablement certaines sont plus uniques que d’autres. C’est le cas de la SP48 Unica basée sur la F8 Tributo. Ce nouveau « one-off » s’ajoute aux créations du programme de projets spéciaux de Ferrari qui permet aux très riches clients de la marque de collaborer avec l’équipe de conception du Centro Stile dirigé par Flavio Manzoni.

Construit sur la plate-forme de la F8 Tributo (lire ici) et propulsé par le même V8 biturbo de 720 ch, la SP48 Unica est une berlinette sportive deux places bénéficiant d’un design sur mesure et de modifications aérodynamiques spécifiques. Ses lignes s’inspirent des récentes productions du Cavalino Rampante comme les 296 GTB (lire ici) et SF90 (lire ici), mais également de modèles uniques ou limitées tels que les Omologata (lire ici), Daytona SP3 (lire ici), SP38 (lire ici) et P80/C (lire ici).

Ferrari SP48
Ferrari SP48
Ferrari SP48
Ferrari SP48

Ses lignes tendues et agressives la rendent instantanément reconnaissable par rapport au modèle original, notamment par son profil avant en forme de flèche. Pour obtenir cet effet, il a fallu redessiner les phares et déplacer les prises d’air alimentant les freins et le moteur. Ferrari a opté pour la modélisation procédurale et le prototypage en 3D pour concevoir les grilles d’aération du bouclier avant et sous le spoiler arrière, dans le même esprit que le style de la calandre de la Roma (lire ici).

Ferrari SP48
Ferrari SP48
Ferrari SP48
Ferrari SP48

Ces graphismes adoptés sur la carrosserie contrastent avec les grilles noires de la SP48 Unica. La transition entre les parties noires – vitres, toit et capot moteur – et la couleur de la carrosserie est nette. Comme sur les P80/C, SF90 et 296 GTB, la taille des vitres latérales et des custodes ont été réduite. La suppression de la lunette arrière, vue sur les Daytona SP3 et Omologata, met en valeur la section centrale du toit, avec un dégradé de noir vers le rouge liant le pare-brise au capot moteur, reprenant visuellement le maillage des prises d’air. L’effet visière de l’avant est davantage accentué par la taille réduite des vitres latérales et la suppression de la lunette arrière.
A noter que les écopes situées derrière les vitres latérales ont permis de réduire la taille des ouïes placées devant les roues arrière.

Ferrari SP48
Ferrari SP48
Ferrari SP48
Ferrari SP48

La Ferrari SP48 Unica offre un équilibre aérodynamique différent. Les plus grands changements par rapport au style de la F8 Tributo sont les prises d’air pour le refroidissement du moteur sur le pare-chocs avant et sous le spoiler arrière. La conception thermodynamique des fluides a été affinée permettant un équilibre aérodynamique amélioré réduisant de 12% la traînée globale : les ingénieurs ont intégré une prise d’air de refroidissement derrière les vitres latérales permettant de réduire les dimensions des prises d’air sur les ailes. Le porte-à-faux arrière plus long réduit également l’aspiration de la zone du toit, ce qui se traduit par une portance négative à l’arrière.

Ferrari SP48
Ferrari SP48

Dans l’habitacle, la sellerie et la plupart des finitions intérieures sont en Alcantara noir, perforé au laser du motif hexagonal extérieur, avec quelques touches de tissu rouge orangé irisé coordonné à la couleur de la carrosserie. La fibre de carbone mate complète des finitions Grigio Canna di Fucile (gris acier métallisé).

Ferrari SP48
Ferrari SP48

Source CP Ferrari

A propos de l'auteur

Pierre Henri Brautot (@PH_Brautot)

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour poster votre commentaire

Nous twittons, suivez-nous

annonces